société

14 ans après les massacres de Kaniola au Sud-Kivu: La SODEKA plaide pour la création d’un tribunal pénal international

Les conflits armés et les atrocités commises par diverses armées étrangères et groupes rebelles qui a fait rage en République Démocratique du Congo depuis 1996, particulièrement dans la province du Sud-Kivu taraudent toujours les esprits et la mise en place d’une justice s’avère impérieux afin que les responsables des crimes abominables de leurs actes et apaiser le sang des victimes qui réclament justice. C’est dans ce cadre que la Solidarité pour le Développement de Kaniola (SODEKA) a lancé officiellement la cérémonie commémorative du 14ème anniversaire des massacres de Kaniola dans le territoire de Walungu et plaidé pour la mise en place d’un tribunal pénal international pour le Congo et plus particulièrement dans la province du Sud-Kivu.

Au cour d’un point de presse tenu dans la ville de Bukavu ce mardi 14 Septembre 2020,le coordonnateur de la SODEKA; Juvénal Muhanzi Mufungizi, renseigne que cette activité sera une occasion de se rappeler les hommes et femmes; qui ont été assassinés et une plaidoirie pour la mise en place de mécanisme de recherche de la vérité, à la réparation et des garanties de non répétition face à ces crimes de masse

«Depuis 1996, les Forces Démocratique de Libération du Rwanda FDLR avaient envahi les villages et les forêts congolais ; Et ont violé des mamans, filles,enfants, voir même des hommes avant de les tuer; Ils éventraient des femmes enceintes, les enfants, les filles et enterraient les personnes vivantes » a-t-il renseigné.

Par ailleurs le coordonnateur de la SODEKA fustige l’impunité de ces crimes graves commis sur le territoire congolais depuis plus de14 ans après en dépit des plusieurs dénonciations et dont les séquelles se manifestent encore à ce jour d’où la nécessité de la création d’un tribunal pénal international pour le Congo étant donné l’ampleur des crimes commis

« Après Kaniola les massacres se sont perpétrés dans d’autres coins au Sud-kivu notamment a Makobola, Kasika, Katogota, Kaziba…. Nous savons tous que dans le nord et Ituri il y a eu des massacres et chaque jour nous recevons des images affreuse qui nous montre que les gens sont entrain de mourir du jour au jour. C’est pourquoi nous sommes derrière les actions du docteur Mukwege pour que le tribunal pénal international soit obtenu et installer dans notre pays plus précisément au Sud-kivu pour que ces criminels soient condamner et juger et que les victimes soient indemniser »a-t-il ajouté.

Signalons qu’en marge de cette cérémonie de la commémoration de la 14 anniversaire de massacre de Kanyola qui aura lieu ce 10 octobre plusieurs activités sont au rendez-vous,entre autres un match de football ,des pièces théâtrales,une revue de presse documentaire et la visite de la mausolée dans l’objectif de rappeler l’opinion nationale et internationale sur le crimes commis dans la province du Sud-Kivu.

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 14 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer