Justice et Droits humains

Bukavu: Congo Hope Initiative plaide pour l’encadrement des filles en situation des rues

«Les filles et la rue,un passage d’échec ou un choix ?» thème au centre d’un atelier organisé par Congo Hope Initiative(CHI) en prélude de la journée de l’enfant africain,ce mercredi 15 Juin 2022 en ville de Bukavu.Occasion pour les acteurs intervenants dans la protection de l’enfance de réfléchir sur la situation des filles en situation des rues et recherche des solutions sur cette problématique.

Partant du constat selon lequel,la ville de Bukavu enregistre un grand nombre des filles en situation de rupture familiales à des coins chauds comme au marché de Kadutu, Beach Muhanzi,les salles de fête,le terrain de l’ISP,la grand poste et ailleurs, l’organisation Congo Hope a jugé bon de réunir différents acteurs pour voir comment aider ces enfants à sortir de ces endroits pour leur épanouissement.

Pour Colette Salima, coordinatrice de l’organisation Congo Hope Initiative(CHI),la place de l’enfant n’est pas dans la rue mais en famille et à l’école.

Et d’ajouter que le gouvernement doit prendre des mesures pour encadrer les enfants en situation des rues en vue d’assurer leur éducation pour qu’ils puissent plus tard contribuer au développement de la RDC.

«Pour nous,la place de l’enfant ce n’est pas la rue,c’est la maison,c’est à l’école,voilà pourquoi ça nous inquiète et nous voulons en parler, parceque lorsqu’on a des enfants dans la rue pour multiples raisons,cela devrait normalement nous interpeller et faire réfléchir les parents d’une manière ou d’une autre,le différentes organisations impliquées pour la cause des enfants»

Également, Congo Hope Initiative appelle le gouvernement à prendre des mesures pour encadrer ces enfants en situation des rues.

«le gouvernement plus particulièrement qui doit normalement trouver un espace pour encadrer ces enfants,qui devrait mettre en place des mécanismes pour sortir ces enfants dans la rue.Parce que les ONG peuvent tout faire tant que l’Etat n’y met pas la main, ça demeure compliqué(..)C’est le gouvernement qui a beaucoup d’argent, seul le gouvernement peut faire des actions qui peuvent aider ces enfants»

Signalons que l’organisation Congo Hope initiative(CHI) œuvre en province du Sud-Kivu dans plusieurs secteurs dont la
l’amélioration des conditions de vie socio-économique et sanitaires des enfants et femmes en situation de vulnérabilité.

Par Loni Irenge Joël pour le Réseau des journalistes Amis de l’Enfant(RJAE/Sud-Kivu)

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 × 20 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer