société

Bukavu/Culture : Aldor Chibembe renonce à la carrière artistique pour un nouveau challenge !

C’est désormais officiel, l’artiste rappeur et slameur de la ville de Bukavu,Aldor Chibembe met fin à sa carrière artistique après dix ans au service du public.Dans un entretien avec votre journal,ce dimanche 3 Octobre 2021,cet artiste au charisme sans mesure veut s’orienter dans la promotion des artistes locaux grâce au Festival du Rap et du Slam(FESTIRAS) qui débute très bientôt en ville de Bukavu dans l’Est de la RDC.

«Durant mes Dix années de carrière artistique comme rappeur et slameur,j’ai monté différents podiums;en loclal ,national,régional et en moitié international.J’ai croisé différents artistes,producteurs, managers,…..de renom international.J’ai pris part à des grandes conférences,ateliers et plaidoyers artistiques….Mon rêve n’était pas d’être un jour signé par un grand label,une grande maison de production,remplir de stades,faire des hits songs,signer des orthographes j’avais une mission de prêché le changement c’est pourquoi j’ai faisait que du rap- slam engagé

Que devient Aldor après la carrière artistique ?

«Mon plus grand rêve était de devenir directeur d’un grand festival urbain mais aussi être à coté des artistes locaux comme leur facilitateur la promotion et le management pour booster leurs carrières»

Vue de l’article Aldor Chibembe

Un message de gratitude !

« Je serais ingrat de ne pas remercier mes fans, vous étiez tout pour moi, vous m’avez montré votre amour lors de mes différentes productions ayant impactées vos vies mais aussi la mienne.Moses Franck pour t’as fait tout ce qu’un bon manager doit faire à son artiste mais sache que le combat continue. Une reconnaissance à mon père Théodor CIBEMBE Eddy, tu fût mon meilleur fan a coeur ouvert je te promet du lourd et tu seras toujours fier. papa l’amour ne s’écrit pas il se prouve (stay in peace).A ma maman Albertine linjanja faida ainsi qu’à toute la famille cibembe.Merci à l’Institut français de bukavu.A mon Partenaire Christian Tembwe DMS.A tous! Les médias (audios-visuel) les chroniqueurs,artistes producteurs, opérateurs culturels…..Je porte votre dévouement à coeur(…..)»

Et d’ajouter :

«Toute ma Gratitude à Madame Yvette Mushigo et la Synergie des Femmes pour la Paix et la Réconciliation des peuples des grands lacs d’Afrique (SPR) en sigle pour l’accompagnement porté à mon art.Grand merci à mon collaborateur de taille Guillaume Bisimwa Directeur du célèbre « festival Amani » Goma, j’ai trop a pris de ton expérience.A mon parrain Artistique René Georges président de « Esperanzah music festival » Bruxelles, vous et moi c’est une longue histoire d’amour et de passion.Un clin d’oeil à toute l’équipe du Grand Festiras pour la détermination est la patience. Un hommage au Docteur Denis mukwege prix Nobel de la paix 2018;le parrain du Festival du Rap et Slam (FESTIRAS)

Signalons que l’artiste Aldor Chibembe s’était retiré de la scène musicale depuis l’année 2019 pour réfléchir sur son avenir et sa contribution à la promotion et l’amélioration du monde culturel en RDC.

Par Loni irenge Joël

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
38 ⁄ 19 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer