Éducation

Bukavu/Grève des enseignants : La Société Civile projette une marche pour exiger la reprise des cours

Trois semaines après le déclenchement de la grève des enseignants en province du Sud-Kivu,certains parents craignent pour éducation de leurs enfants qui risquent de perdre cette année scolaire.C’est dans ce sens que le Bureau de Coordination de la Société Civile vient d’organiser ce vendredi 22 Octobre 2021,une rencontre avec les comités des parents et acteurs sociaux pour élaborer des stratégies pour trouver un terrain d’entente entre l’Etat et les enseignants en vue de la reprise des cours.

Partant du constat selon lequel,les enfants sont exposés à la consommation des boissons fortement alcoolisées et la persistance de l’insécurité en ville de Bukavu,les comités des parents invitent les parties prenantes à s’entendre pour protéger les enfants et assurer un avenir radieux à ces derniers

Pour Adrien Zawadi, président du bureau de coordination de la société civile, l’État et les enseignants doivent s’entendre pour que les enfants puissent reprendre le chemin de l’école

«La rentrée scolaire était attendue le 4 Octobre et ça fait déjà trois semaines que nos enfants sont à la maison. Nous craignons que avec les questions des boissons fortement alcoolisées et les questions de l’insécurité que nos enfants ne puissent être entraînés dans toutes ces histoires là et que leur avenir ne soit détrui

Et d’ajouter :

«Les parents ont pris leurs responsabilités et ont demandé que l’État qui est l’employeur avec les enseignants qui sont ses employés doivent s’entendre pour que nos enfants puissent reprendre l’école car l’éducation est un droit inaliénable»

Une marche pour exprimer le ral-le-bol des parents

Pour exprimer leur ral-le-bol,les parents projettent une marche pacifique en ville de Bukavu le mardi 27 Octobre 2021 en ville de Bukavu.

«Ici il était question aujourd’hui pour les comités des parents de parler aux autres parents et ils se sont mis d’accord que mardi on va faire une marche pacifique pour exprimer notre ral-le-bol comme parents et demander aux uns et aux autres de s’entendre pour que les enfants rentrent le plus rapidement possible à l’école et que l’année ne puisse pas être une année blanche…»

Signalons que les enseignants des écoles publiques conventionnées sont en grève depuis le 4 Octobre dernier pour réclamer l’amélioration de leurs conditions de travail.Greve jugée d’illegale car ne respectant pas la procédure indique le ministre l’éducation, Tony Mwaba.

Par Loni Irenge Joël avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 ⁄ 1 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer