economie

Bukavu/Incendie Grand Poste : Le Collectif 2250 compatit avec des jeunes entrepreneurs

Dans une déclaration rendue publique et signée par une trentaine d’organisations des jeunes, ce jeudi 16 Septembre à Bukavu en province du Sud-Kivu, après l’incendie survenue à l’hôtel des Postes la nuit du mardi 14 au mercredi 15 septembre 2021,le Collectif 2250 se dit très touché et en profite pour compatir avec les jeunes entrepreneurs, victimes dudit incendie.

«Cette catastrophe vient créer d’autres problèmes à ces jeunes, qui délaissés par l’Etat Congolais ont penser créer leurs petites entreprises dans l’objectif de se prendre en charge mais aussi leurs dépendants. Considérant la situation actuelle et l’urgente nécessité de soutenir les organisations et entreprises des jeunes, le Collectif 2250 exprime sa compassion à tous ces centaines des jeunes impactés par ce feu qui a ravagé le bâtiment de l’Hôtel de poste de Bukavu,demande aux organisations nationales, internationales et à tous ceux qui soutiennent l’entreprenariat des jeunes de venir en aide à toutes ces organisations et plateformes des jeunes afin que leurs activités reprennent dans un bref délai ; Demande aux personnes de bonne volonté et aux habitants de Bukavu de soutenir les entreprises et organisations des jeunes impactées par ce désastre survenu à l’Hôtel de Poste de Bukavu.Ce soutien devra également passer par le refus de hausser le prix du loyer pour ces jeunes entrepreneurs qui désirent refaire leur business» pouvons nous lire.

Pour cette plateforme, la collecte des fonds en faveur de ces jeunes sinistrés doit être activée dans un bref par les autorités nationales et provinciales dans le but de leur venir et leurs permettre de reprendre les différentes activités pour leur autonomisation.

Personne n’ignore que ces jeunes entrepreneurs contribuent aussi pour le développement socioéconomique de leurs entités respectives en Rdcongo.

Le Collectif 2250 exprime sa compassion à toutes les centaines de jeunes impactés par ce feu, alors que selon lui, ces derniers profitaient de l’opportunité qu’offrait l’hôtel de poste, pour leur autonomisation.

Celui-ci rappelle que cet incendie a consumé des dizaines d’entreprises des jeunes emportant avec lui, plus d’un millier des projets artistiques des jeunes (musiques, vidéos), des TFC, mémoires et rapports de stages des étudiants qui seront à reprendre malgré l’année académique pointant vers sa fin.

Signalons que ce bâtiment abritait plusieurs services étatiques, médias traditionnels et en ligne,centres de formation professionnelle ainsi que d’autres activités génératrices des revenus tenus en majorité par des jeunes,offrant de l’espace et plusieurs facilités pratiques dont le loyer abordable,l’accessibilité vu son emplacement au cœur de la ville et la disponibilité de l’électricité les jeunes entrepreneurs du Sud-Kivu préféraient y installer leurs entreprises dans divers domaines permettant ainsi de créer des ressources et de résorber le taux de chômage.

Par Patrick Kitoga

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 3 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer