société

Bukavu/Jeune Entrepreneur du mois : Clémentine Maroyi fera savourer les vins Bukaviens !

En marge du programme « Jeune entrepreneur du mois » initié par l’Institut Français de Bukavu dans le soucis d’accorder aux jeunes entrepreneurs un espace pour l’ exposition de leurs différentes. Pour ce mois de Mars, l’entreprise «MAPEB Energie » est à l’honneur. Occasion pour son initiatrice madame Clémentine Maroyi de présenter au public le vin Nshumba et le vin Régine qui seront disponible au rez-de-chaussée de l’Institut Français de Bukavu tout le mois de Mars

Pour Clémentine Maroyi l’idée de se lancer dans la vignerie est venue de sa passion pour la transformation de aliments depuis un temps au niveau de la famille et compte tenu de l’admiration de consommateurs,l’idée de perfectionner sa passion a germée dans sa tête

«Lorsque je me suis rendue compte que j’étais entrain de faire le vin à la maison et que les gens aimaient, alors j’ai voulue rendre cela professionnel pour créér il y a six mois l’entreprise MAPEB Énergie pour la production et la transformation de fruits et céréales locaux en vin »a-t-elle affirmée

En outre Clémentine Maroyi renseigne qu’elle se fait accompagné dans la production du vin par une équipe des spécialistes dans le domaine alimentaire entre autres les chimistes pour un produits de qualité

Vue de quelques vins produit par Clémentine Maroyi en ville de Bukavu

« Le vin Nshumba est produit à base d’ananas et les batteraves potagères,le vin Regine à base du sorgho et tous ces produits ont une vertu thérapeutique car l’originalité des nos produit ce qu’ils sont des vin bio »a-t-elle ajoutée.

Une occasion pour plus d’un observateur à inviter la population et les gouvernants à s’approprier cette initiative pour contribuer ainsi au développement de la RDC par la promotion des moyennes et petites entreprises.

Signalons que l’Institut Français de Bukavu à travers son programme « Jeune Entrepreneur du mois» vise à promouvoir les jeunes entrepreneurs de la province du Sud-Kivu en leur permettant d’ériger un étalage dans ses locaux en vue de se faire connaitre du public et commercialiser différents produits durant un mois

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 10 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer