Politique

Bukavu : L’UNC implore la grâce divine pour la vraie justice lors du procès en appel du 15 Février 2021

Alors que l’opinion publique attend avec engouement le procès en appel de Vital Kamerhe ancien directeur de cabinet du président Félix Tshisekedi et président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC),une messe d’action de grâce vient d’être organisée par l’inter Fédération du Sud-Kivu en la cathédrale Notre-Dame de la Paix en ville de Bukavu.Ceci afin d’implorer la grâce divine pour que la vraie justice soit dite lors du procès en appel le 15 Février prochain opposant Vital Kamerhe au ministère public sur le projet dites de 100 jours initié par le chef de l’état en début de son mandat

A en croire,Maître Daniel Lwaboshi,secrétaire interfédéral intérimaire de l’UNC au Sud-Kivu,cette action vise à rappeler l’opinion tant nationale qu’internationale l’innocence de Vital Kamerhe et solliciter l’indépendance de la justice congolaise pour acquitter leur leader car sa culpabilité n’a pas été prouvée en première instance

« Nous sommes un parti républicain et en tant que parti républicain nous croyons à nos institutions et le législateur congolais avait déjà prévu le double degré de juridiction pour savoir que le premier juge peut s’être tromper et nous sommes rassurés qu’il s’est largement trompé, voilà pourquoi l’honorable Vital Kamerhe a fait un appel et nous croyons que le juge d’appel ne va pas suivre la voie du premier juge et il va corriger les erreurs monumentales commises par ses prédécesseurs et par conséquent il va tout simplement acquitter l’honorable Vital Kamerhe » a-t-il affirmé

Par ailleurs notre source à fait savoir que plusieurs mensonges et balivernes ont étés dites sur la personne de Vital Kamerhe et précise que d’autres actions de grande envergure seront organisées afin d’exiger toujours la libération de Kamerhe

« Nous avons déjà dit par rapport à l’exigence de la libération de Vital Kamerhe nous allons entamé des actions pacifiques et ce jeudi 11 février 2021 était la première activité et d’autres activités vont poursuivre et nous demandons seulement au peuple congolais de nous suivre dans le respect de la loi et le respect des mesures barrières et aussi dans la dignité humaine »a-t-il ajouté

Pour rappel l’ancien directeur de cabinet du chef de l’État Félix Tshisekedi, Vital Kamerhe, a été condamné le 20 juin 2020 à 20 ans de travaux forcés pour corruption et détournement des deniers publics et son procès en appel est prévu pour le 15 février prochain pour soit libéré Vital Kamerhe ou confirmé le jugement rendu en première instance

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer