Santé

Bukavu : Phoenix forme des jeunes filles en situation difficile sur la menstruation et la prévention des MST

Sensibiliser les jeunes filles vivant dans les rues et celles en situation difficile sur l’importance des bonnes pratiques sur l’hygiène corporelle et la lutte contre les maladies sexuellement transmissibles. Tel est l’objectif d’une formation l’organisation Phoenix vient d’organiser du 19 au 20 mars en faveur de 20 jeunes filles dans la grande salle de l’Institut Français de Bukavu

A en croire Prisca Kanga coordinatrice de l’organisation Phœnix cette séance avait pour objectif de sensibiliser sur les bonnes pratiques d’hygiène corporelles et les maladies sexuellement transmissibles tout en insistant sur la menstruation de la femme dans la dignité

« Le but de la formation était de le conscientiser sur l’importance d’une bonne hygiène parce qu’une belle fille c’est pas seulement l’extérieur mais surtout l’intérieur et en parlant de l’intérieur on parle des parties intimes car une femme avec de parties intimes sales aura des maladies et complications en accouchant ou pour nous les jeunes on peut avoir des infections surtout que parmi elles il y a ceux qui n’ont pas la chance d’avoir les mères ou grandes sœurs qui peuvent leur parler sur la thématique »a-t-elle affirmée

De son côté Akonkwa Aksanti l’une de bénéficiaires de cette formation se dit satisfaite par la pertinence de la matière surtout que la majorité des filles présentes sur les lieux ne savent pas,ou n’accordent pas assez d’importance sur l’hygiène intime et la menstruation

« Sincèrement je ne savais pas compter mes jours lors de la menstruation et je n’ai jamais utilisé de serviettes appropriées et j’ai toujours utilisé des pièces des pagnes usés lors de mes menstruations.Ce que je viens d’entendre vient de m’ouvrir les yeux sur les bonnes pratiques de l’hygiène menstruelle » a-t-elle affirmée

A cette occasion, ces jeunes filles ont bénéficiées de quelques outils pour l’hygiène corporelle tel que des savons, sceau, rasoir,cotex lavable, purifiant d’eau et ont émis le vœu que ce genre de sensibilisation se fasse à l’intention d’autres filles qui n’ont pas eu la chance de participer à cette séance

Pour rappel cette formation s’est tenue sous l’appui de l’ Institut Français de Bukavu, l’association des femmes des médias (AFEM) et l’organisation pour la promotion de la femme Uwezo Afrika Initiative

Par Loni Irenge Joël avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 18 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer