economie

Covid-19 et Déclaration fiscale au Sud-kivu : Les assujettis seront-ils exonérés ou exemptés de pénalités ? Charles Kanege éclaire l’opinion.

Pendant que la pandémie de la maladie à coronna virus sévit en République Démocratique du Congo en général et dans la province du Sud-kivu en particulier et l’état d’urgence décrété par le Président de la république Félix Antoine Tshisekedi avec les mesures d’accompagnement qui s’en aient suivies ; nombreux salariés se retrouvent confinés à leurs domiciles et plusieurs entreprises subissent une baisse d’activité en particulier dans certains secteur,d’où l’impérieuse question de savoir si les contribuables vont-ils bénéficier d’une exonération fiscale ou exemptés de pénalités pour retard de paiement ? C’est dans ce contexte que la rédaction de Kivu5.net , s’est entretenue avec Charles Kanege, chef de division aux impôts à la Direction Provinciale de Mobilisation et Encadrement de Recettes (DPMR) qui éclaire l’opinion.

Pour le chef de division Charles Kanege, sa régie financière a pour rôle de mobiliser les recettes pour le compte de la province du Sud-kivu, afin de permettre au gouvernement de réaliser les moyens de sa politique et supporter les dépenses publiques


« Depuis février, nous nous sommes lancé dans une série d’activités de sensibilisation ; on a débuté par une semaine fiscale lorsque le gouverneur de la province en personne avait prêché par l’exemple en payant son propre impôt foncier et aussi sa vignette pour le véhicule »a-t-il affirmé.


Quant à la question de savoir sur les effets néfastes de la pandémie à corona virus dans le quotidien des assujettis et les activités économiques de la province, s’ils pourraient bénéficier d’une exonération, allègement fiscal ou être exempté de pénalités, notre source renseigne que, cette préoccupation ne relève pas de sa compétence,toutefois chaque assujettis sera traiter au cas par cas


« Dire que les assujettis seront exonérés,ce serait une affirmation trop grave parce que, à notre niveau nous ne pouvons pas déroger à la loi, mais dans l’application de la loi nous pouvons alléger la pression, c’est à dire les pénalités on sait les apprécier ;mais si on s’acquitte d’abord du principal ,on peut à notre niveau apprécier la bonne volonté de tout un chacun, car il y en a ceux qui sont de bonne volonté qui continue à payer et il y en a d’autres qui ont des moyens et qui ont profité de cette situation mais ne veulent pas payer ; nous savons apprécier au cas par cas la situation de tout un chacun » a-t-il renchérit.


Pour rappel, en date du 27 janvier 2020,le gouverneur de la province du sud-kivu, Théo Ngwabidje Kasi avait lancé officiellement la semaine fiscale, afin de récolter différents impôts dus à la province, entre autres l’impôt sur le revenu locatif, l’impôt de propriété, l’impôt sur le véhicule ainsi que l’impôt sur les concessions minières et forestières.


Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 − 3 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer