ÉlectionsPolitiqueSécurité

Elections 2023: la sécurité, les racines du projet de société de Dénis Mukwege

Le Prix Nobel de la Paix 2018 a lancé sa campagne électorale  dans la ville de Bukavu, au Sud-Kivu ce samedi 25 Novembre 2023. Le Docteur Dénis Mukwege a à cette occasion dans son adresse à la population, donné son projet de société.

Dans son speech, le Prix Nobel a expliqué les articulations de son projet, qui aura trois secteurs clés. Il s’agit notamment de la sécurité, le développement et la lutte contre l’impunité.

« Depuis l’année 1993, nous vivons dans une situation de guerre. Cette année-là, je travaillais à l’hôpital de Pinga au Nord-Kivu, et c’est là où tout (la guerre) à commencer. Nous avions transféré nos collègues médecins qui étaient là, à Lemera ; croyant que ce n’était qu’une situation passagère. Malheureusement, vous savez très bien ce qui s’était passé à cause de la guerre de 1996 » Raconte le candidat aux prochaines élections présidentielles.

Après l’attaque de l’hôpital de Lemera (où les malades et des médecins ont été tués) a déménagé à Panzi depuis lors. Et c’est là qu’ils ont commencé à soigner les victimes de l’attaque de la plaine de la Ruzizi, mais aussi d’autres victimes des atrocités de la guerre.

« Cette guerre nous met à un niveau insupportable. La souffrance a trop duré que nous commençons à y trouver une habitude. »  Regrette-t-il.

Dans son combat qui dure déjà 30 ans, le candidat numéro 15 à la présidentielle en RDC, admet n’avoir pas réussi à retrouver la justice pour les victimes de cette guerre. C’est là qu’il a compris que pour saisir le conseil de sécurité sur la question, il faut être à la tête du pays. Car pour cette institution internationale  (citée par Dénis Mukwege), cette tâche incombe seul au président de la République.

« Nous avons fait le tour du monde, à la recherche de la justice pour le congolais. Nous sommes allés à chaque niveau (au pays et en dehors du pays) pour défendre le congolais de toute notre énergie » Rajoute-t-il dans son discours.

Celui-ci explique aussi que des promesses qu’il a reçues du pouvoir, n’ont jamais été réalisées. Ce qui l’a beaucoup plus poussé à déposer sa candidature pour être légitime dans la quête des droits du congolais lui-même.

Le Prix Nobel de la Paix 2018 s’adresse devant la foule à la Place de l’indépendance le 26/11/2023. Ph. Tiers

La sécurité dans « la mission » de Mukwege

Dans son projet de Société soumis à la population, Dr Mukwege met la sécurité du pays au premier plan. Quand il compare une nation à un arbre. La sécurité joue le rôle de la racine (très indispensable dans la survie) dans une nation.

Pour lui, c’est la guerre qui bloque tout en RDC. Cette situation rend toute activité de développement impossible. C’est la raison pour laquelle, il se dit une fois élu président de la République, il va mettre en place une armée modernisée. Cela accompagnée d’ un service de renseignement efficace, et d’une une police organisée.

« Cette armée aura pour rôle de protéger les frontières du pays, pour éviter des infiltrations ennemis. Nous voulons une réforme pour avoir une armée organisée. Nous allons mettre en place un service de renseignement qui anticipera toute attaque venant de l’extérieur. Mais aussi une police modernisée, bien équipée et qui protégera le congolais et ses biens. »

Signalons que dans son projet de société, le développement c’est le tronc l’arbre (soutien), la lutte contre l’impunité considérée comme feuilles. Et l’agriculture sera la sève pour nourrir la nation, comme le fait la sève chez la plante.

Par Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer