Politique

Félix Tshisekedi au peuple congolais :« Je ne céderai jamais la moindre portion de notre souveraineté nationale »

Après près de deux ans de divergence entre les membres de la coalition au pouvoir en RDC.Le chef de l’État Félix Tshisekedi sort de son silence et annonce des consultations avec les leaders asociaux et politiques pour aboutir à l’union sacrée pour la nation congolaise. Le chef de l’État l’a exprimé dans un message à la nation ce Vendredi 23 Octobre 2020 à la RTNC.

Sous un ton ferme et autoritaire, le chef de l’État indique que les divergences persistent sur des questions importante dont la sécurité nationale, l’organisation des élections, la gestion du portefeuille de l’État, la territoriale et l’instauration de l’État de droit.

Pour lui,ces questions d’importance capitale ne doivent pas être laissées à la merci d’un groupe politique mais ces dernières nécessitent un large consensus pour le décollage de la RDC.

Ainsi le chef de l’État annonce la refondation de l’action gouvernementale en vue de préserver les intérêts du peuple congolais.

« Je ne laisserais aucun engagement politique de quelques nature que ce soit primer sur mes prérogatives constitutionnelles et sur l’intérêt supérieur du peuple congolais. Je ne transigerai avec les intérêts supérieurs de la nation, je ne céderai jamais la moindre portion de notre souveraineté nationale (….)J’ai décidé d’entamer dès la semaine prochaine une série des contacts visant à consulter les leaders politiques et sociaux les plus représentatifs afin de recueillir leurs opinions à l’effet de créer une union sacrée de la nation autour des objectifs précités » indique le chef de l’État.

Par la Rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer