société

Kamanyola: Radio Flash FM fête son 15ème anniversaire, voici l’historique:

La radio communautaire Flash FM souffle sur ses 15 bougies depuis son existence ce dimanche 6 septembre 2020. Créée le 5 septembre 2005 par un groupe des jeunes solidaires animés d’un esprit de développement, pour désenclaver la plaine de la Ruzizi en matière d’informations.

« Considérant que l’enclavement de Kamanyola en particulier et de la plaine de la Ruzizi en général constitue un goulot d’étranglement pour le développement socioéconomique et politique, sachant que dans la contrée aucune chaine nationale n’est favorablement captée, ces jeunes avaient initié l’idée et installé un émetteur radio de fabrication locale qui ne couvrait qu’une distance d’1km² au départ pour la diffusion des émissions, des information et des formations communautaires locales« , indique Wendo Lushinji Joés, son directeur.

Avec mission de contribuer au rétablissement de la paix et la cohésion sociale mais aussi l’amélioration des conditions de vie de la population de Kamanyola et dans sa zone de couverture à travers ses émissions, radio Flash FM dispose actuellement d’un équipement technique moderne grâce à ses partenaires qui ont apprécié son courage au fil des années. Elle arrose par ses émissions et ses informations, toute la plaine de la Ruzizi, les moyens plateaux de Lemera, la province de Cibitoke au Burundi et une partie de la province de Rusizi (cyangugu) au Rwanda.
Située sur avenue Mobutu dans la localité de Busama, groupement de Kashenyi/Kamanyola, collectivité chefferie de Ngweshe, territoire de Walungu, la radio communautaire Flash FM émet chaque jour sur 97.0Mhz de 5h à 22h, soit 17h par jour sous courant électrique en permanence fourni par la société nationale d’électricité (SNEL).

« En terme de succès, nous avons réussi à payer une parcelle où est érigé l’immeuble abritant la radio qui fait d’écho dans la communauté, l’achat du premier émetteur moderne de marque EXCITTER d’une puissance de 100w , et avons bénéficié l’appui du PNUD dans le projet d’appui au renforcement de la cohésion sociale dans les groupements de Kashenyi/Kamanyola et d’Itara/Luvungi en 2017 qui nous a permi la construction d’un bâtiment et l’acquisition d’un équipement technique moderne« , se réjouit le directeur Wendo Joés.

S’agissant des difficultés rencontrées c’est surtout le manque des moyens suffisants; le personnel de la radio continue à travailler bénévolement c’est-à-dire sans salaire ni prime. « Aussi, nous subissons parfois des menaces et intimidations de la part des services de l’Etat voire même des forces négatives qui nous entourent surtout lorsqu’ils interprètent ou comprennent mal certaines informations diffusées« , regrette Wendo Lushinji qui toute fois, remercie tous ceux qui ont contribué de près ou de loin pour faire de Flash Fm l’une des radios communautaires de référence non seulement dans la plaine de la Ruzizi, mais aussi dans le territoire de Walungu, et surtout au personnel de la radio qui s’est donné corps et âme, avec tous les risques pour l’intérêt de la communauté.

Wendo Joés reconnait le volume important du travail accompli, et le parcours à réaliser pour la modernisation de cet outil de communication pour l’intérêt communautaire, et sollicite le concours de tout un chacun pour mener à bon port cette initiative qui n’était qu’un rêve hier.

Signalons que radio Flash FM prend en relais les informations et certaines émissions de Top Congo FM et radio Okapi émettant de Kinshasa sur le plan national, et Radio France Internationale RFI Kiswahili sur le plan international.

Par Mitima Delachance

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 19 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer