Justice et Droits humains

Kamituga : La NDSCI dénonce la recrudescence des arrestations arbitraires

La nouvelle Dynamique de la société civile en territoire de Mwenga fait état de vingt cas d’arrestation arbitraire entre le mois de février et Juin 2021.Le président de cette structure citoyenne l’a exprimé lors d’un entretien avec un reporter de votre journal ce jeudi 17 Juin 2021 à Kamituga.

A en croire, Mukamba Mwanga Tristan le récent cas est celui d’une femme qui serait arrêtée par les éléments de la police dans un dossier de viol sur mineur et dont l’auteur serait en fuite

A notre source de fustiger le fait que cette dame est en détention à la place de son petit-fils accusé de viol et jusqu’à présent introuvable

Face à cette situation,la nouvelle dynamique de la société civile de Kamituga invite les autorités compétentes à prendre des mesures pour arrêter ces violations des droits humains et organiser des recyclages en faveur des policiers pour qu’ils puissent travailler dans le respect des droits humains.

En réaction,le commandant de la police incriminé rejette en bloc des accusations à sa charge et taxe la société «d’une jalousie mâle placée»

Dossier à suivre

Par Seth Wenga Polyvalent depuis Kamituga

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 7 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer