Environnement

Mwenga/Suspension de 6 sociétés minières : L’arrêté du gouverneur boudé par des chinois.

Malgré la suspension de 6 sociétés minières des citoyens chinois dans le territoire de Mwenga par le gouverneur de province Théo Ngwabidje, ces sujets chinois poursuivent leurs activités d’exploitation sans aucun problème.

C’est constat ameur est de monsieur Anselme Ndjungu, l’un des notables de cette région après des visites organisées dans les différents sites suspendus par l’exécutif provincial.

« Ces entreprises poursuivent normalement les activités d’exploitation minières sans être même inquiétées. C’est pourquoi,nous demandons au gouverneur de faire un suivi de sa décision pour que les habitants ne puissent pas continuer à souffrir par lesdites exploitations des sociétés chinoises.Elles ravagent les champs,les étangs piscicoles,…Sans pour autant tenir compte de la vie sociale de cette population»

Notre source ajoute que ces sujets chinois font ce travail de mines sans pour autant respecter le cahier de charges de la population concernée.

« Nous demandons au gouverneur d’aller jusqu’au bout dans l’application de sa mesure suspendant les 6 sociétés, une mesure qui a été saluée par la population malheureusement, elle est victime d’une exploitation qui n’a jamais respectée leur cahier de charges et qui viole le code minier»,a dit Anselme Ndjungu.

Pour rappel, le locataire de Nyamoma a signé le 20 Août 2021 un arrêté suspendant 6 sociétés minières chinoises avec des coopératives minières qui exploitent des minerais dans le territoire de Mwenga au Sud-Kivu.Ces sociétés pour la plupart sont basées en chefferie de Wamuzimu.

Par Patrick Kitoga

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 27 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer