Sécurité

RDC: 12 morts et des blessés par un militaire en état d’ivresse à Sange (Bilan toujours provisoire)

En République Démocratique du Congo, un militaire des FARDC en état d’ivresse a tiré sur des civils dans la cité de Sange en territoire d’Uvira dans la province du Sud-Kivu, à une trentaine de kilomètres de la ville d’Uvira. Le bilan provisoire fait état de 12 morts et au moins 4 blessés graves acheminés à l’hôpital général de référence de Sange. « Plusieurs ont succombé de leurs blessures cette nuit à l’hôpital général de référence de Ruzizi/Sange. Il y a 12 morts parmi eux, 5 hommes, 6 femmes, et 1 enfant de sexe féminin, et 9 blessés. Tous les morts étaient habitants du quartier Rutanga. Deux autres quartiers ont été touchés dont Kajembo avec 3 blessés et Kinanira sur avenue Inga où l’on compte 6 blessés parmi lesquels 2 femmes et 4 hommes », indique Djafari Byadunia, journaliste de la radio rurale de Sange.

Selon la société civile locale, cela s’est passé à 20h; ce militaire du bataillon spécial commando a tiré sur les personnes rencontrées en cours de route et même sur des familles qui prenaient de l’air dans leurs cours.

Ce vendredi c’est une situation de colère, d’horreur et de désolation qui règne à Sange; les corps des victimes sont exposés depuis tôt le matin au centre de Sange sur la route nationale numéro 5; des habitants en colère bloquent le passage sur cette route et manifestent leur indignation en brûlant des pneus.

La société civile recommande la permutation de ce bataillon pourtant envoyé sur place pour renforcer la lutte contre les attaques armées dans cette zone, et qui est devenue selon elle, la source de plusieurs dégâts d’insécurité dans la plaine de la Ruzizi.

Après son forfait, ce militaire a pris les larges, poursuivi par des jeunes en colère. L’armée n’a pas encore réagi.

Par Mitima Delachance

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
18 × 6 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer