Politique

RDC :«62 ans après,plusieurs défis restent à relever »,Nicolas Kyalangalilwa (Fédéral LGD/Sud-Kivu)

Le parti politique Leadership et Gouvernance pour le Développement exige l’implication active et efficace de la communauté internationale dans le processus de paix à l’Est de la RDC ainsi qu’au gouvernement de la RDC la réforme profonde de l’armée et service de sécurité pour faire face aux agressions à répétition à l’Est du Pays.Le parti cher au sénateur Matata Mponyo Mapon,le fait savoir dans sa sortie médiatique en marge de la commémoration du 62è anniversaire de l’indépendance de la RDC ce 30 Juin 2022.

Dans sa déclaration, le président fédéral de LGD déplore que le pays présente un tableau sombre dans tous les secteurs face à cette réalité désespérée et désolante du Pays.

«Après 62ans d’accession à l’indépendance et à la souveraineté nationale, il est inconcevable que les parents payent la prime en dépit de leur faible revenu, qu’il y ait la prolifération des enfants dit enfants de la rue, le délabrement très avancé des infrastructures et que la majorité de la population n’accède pas aux services sociaux de base de qualité telle que l’eau, l’électricité, la santé et l’éducation»fustige Nicolas Kyalangalilwa.

A cela, il ajoute : «Qu’il est inconcevable que les militaires défenseurs de la patrie vivent dans des conditions indignes, que le chômage s’accentue suite à une quasi-absence d’une politique de création d’emplois.Ce qui fait que le Congo n’aye pas de loin que ce qu’elle était jadis»

Face à ce bilan mitigé suite aux maux qui rongent le milieu politique et ses dirigeants,tous ces défis restent à relever souligne le LGD.

Voilà pourquoi Matata Mponyo et son parti se disent être déterminés à œuvrer pour le changement afin de conduire la RDC sur la trajectoire d’un développement durable,d’une économie émergente aux travers des acteurs politiques qui se dévoueront à servir le peuple congolais.

Ce qui fait que le LGD appelle le peuple à se souder les mains pour sauver ce beau pays légué par les enceintes.

En somme le parti cher au sénateur Matata Mponyo,rappelle au gouvernement que cette indépendance passerait également par le rétablissement de l’état à travers son implication pour déjouer l’acharnement orchestré contre le président national du LGD et les stratégies mises en marche pour lui disqualifier des prochaines échéances.

Par Eric Chokola

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 10 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer