Environnement

RDC/Campagne «Jardins Scolaires pour 1 milliard d’arbre à l’horizon 2023 »:Claude Nyamugabo donne le go au Sud-Kivu

Le ministre national de l’Environnement et Développement Durable,Claude Nyamugabo en séjour dans la ville de Bukavu en province du Sud-Kivu vient de procéder ce Jeudi 17 Février 2021 au lancement officiel de la campagne « Jardins scolaires pour 1 milliard d’arbres à l’horizon 2023 ».Placée sous la houlette du président de la République Félix Tshisekedi, cette campagne sera une occasion de sensibiliser la population sur l’importance de la plantation des arbres afin de protéger l’environnement et le dérèglement climatique

Accompagné par le gouverneur de la province du Sud-Kivu et une délégation du Fond Forestier National (FFN),des militants du mouvement citoyen Casques Vert et d’autres couches sociales,le ministre national de l’environnement a procédé à la plantation symbolique de 3.000 plantules à Nyamunyunyi.Ceci ouvre la voie au reboisement de la ville de Bukavu et les 8 territoires de la province du Sud-Kivu.

A en croire le ministre de l’environnement et développement durable Claude Nyamugabo,cette campagne s’inscrit dans la vision du chef de l’État,celle de planter plus d’un milliard d’arbres (1milliards) pour faire face aux graves répercussions du changement climatique

« L’objectif de notre mission ici c’est de sensibiliser notre peuple au programme du président de la République qui l’a appelé jardin scolaire pour un milliard d’arbres à l’horizon 2023 et quand nous disons un milliard ça apparaît très ambitieux mais c’est des ambitions à la hauteur d’un pays comme la RDC; notre pays à 150 millions d’hectares de forêts ; nous avons 47% de forêts d’Afrique et 60% de forêts du bassin du Congo; Nous avons donc le droit d’ambitionner, de planter un milliard d’arbres dans 5ans »a-t-il renseigné

De son côté le gouverneur de province Théo Ngwabidje Kasi et coordinateur provincial a fait savoir que le site de Nyamunyunyi est un site pilote pour le reboisement de l’ensemble de la province

« Le Sud-Kivu est plus qu’intéressé, vous êtes au courant des conséquences du dérèglement climatique dû à la déforestation sauvage des arbres et nous veillerons à ce que les arbres prévus soit plantés » a-t-il mentionné

En rappel, avant la province du Sud-Kivu,le ministre de l’environnement et développement durable Claude Nyamugabo était en ville de Goma dans le cadre d’une longue tournée à travers les provinces de la République Démocratique du Congo pour interpeller la population plus particulièrement la jeunesse

« Nôtre pays à 20 millions d’élèves,voilà pourquoi le président de la République parle de jardins scolaires parce qu’il veut réaliser ce programme avec notre jeunesse en la demandant de planter des arbres et surtout au Sud Kivu où nous avons par ailleurs plusieurs problèmes d’érosion donc ce programme tombe à pic »a-t-il conclut

Par Loni Irenge Joël avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 16 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer