société

RDC: Félix Tshisekedi promet de revenir s’installer à Goma

Poursuivant son séjour à Goma dans la province du Nord-Kivu, le Président de la République Démocratique du Congo Félix Antoine Tshisekedi est allé rendre visite aux habitants de Sake à 25km au nord de Goma en territoire de Masisi ce jeudi 8 octobre 2020, des habitants victimes des inondations des pluies diluviennes qui ont coûté la vie à une dizaine des personnes, et d’importants dégâts matériels il y a une semaine.

Il ya une semaine, les eaux en furie de la rivière Kihira sorties de leur lit ont coûté la vie à 14 personnes, englouti le pont du même nom, détruit plusieurs habitations et emporté du bétail.

A Sake, le Président de la RDC a d’abord inspecté les travaux de construction du pont Kihira d’une importance stratégique car reliant la ville de Goma aux territoires de Masisi et Walikale ainsi que la province du Sud-Kivu.
Sa destruction prive la ville de Goma et même Bukavu des produits alimentaires.

Pour éviter une crise alimentaire, Félix Antoine Tshisekedi a donné des instructions pour que les travaux de construction d’un nouveau pont Kihira soient réalisés.
Il a promis des moyens supplémentaires pour que l’ouvrage soit prêt dans les prochaines semaines.

Devant la population rassemblée au centre de Sake, le Chef de l’Etat a lancé un appel à la paix en direction des groupes armés qu’il a appelés à la démobilisation.

Pour lui permettre de « suivre de plus près le nouveau plan de Désarmement, Démobilisation et Réinsertion communautaire DDRC ainsi que le processus de paix » , Félix Tshisekedi a annoncé de « revenir à Goma dans les prochaines semaines ».

De retour de Sake, le Chef de l’Etat est passé à Mubambiro, à 23 km de Goma pour visiter les ex rebelles démobilisés et cantonnés dans ce camp .

Après avoir eu une causerie morale avec ces ex combattants, le Président de la RDC a promis d’améliorer leurs conditions de vie et favoriser leur réinsertion sociale.

Félix Tshisekedi promet de revenir s’installer à Goma pour suivre de plus près la situation qui prévaut dans l’Est de la RDC une année exactement après avoir promis le 8 octobre 2019 lors d’un meeting à la place de l’indépendance à Bukavu qu’il est prêt à mourir pour la paix dans cette partie de son Pays.

En décembre 2005, l’ancien Président Joseph Kabila avait aussi promis de transformer la ville voisine de Bukavu en capitale où il voulait rester pour trouver ensemble avec les populations de l’Est, une solution durable aux multiples problèmes notamment l’insécurité.

Par La Rédaction et la presse présidentielle

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer