Élections

RDC : La CENI vient de publier le calendrier électoral ; élections le 20 décembre 2023!

Comme promis, la commission électorale nationale indépendante, CENI, vient de publier le calendrier électoral ce samedi 26 novembre 2022.

Ce calendrier prévoit la campagne électorale pour la présidentielle, les législatives nationales et provinciales mais aussi l’élection des conseillers communaux du 19 novembre au 18 décembre 2023, la date des élections est prévue le 20 décembre 2023, et la prestation de serment du président élu le 24 janvier 2024.

Déjà d’ici décembre 2022 la CENI démarre l’opération d’enrôlement des électeurs, qui se fera en différentes étapes. Elle va commencer d’abord par la première aire opérationnelle qui compte les provinces de Kinshasa, du Kongo Central, du Kwilu, du Kwango, de Maï-Ndombe, de l’Équateur, de la Mongala, du Nord-Ubangi, du Sud-Ubangi et de la Tshuapa.

En janvier et février 2023 suivra la deuxième aire opérationnelle qui comprend les provinces des Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kasaï, Kasaï Central, Kasaï Oriental, Lomami, Lualaba, Sankuru et Tanganyika ainsi que la troisième aire opérationnelle qui regroupe les provinces du Bas-Uélé, du Haut-Uélé, de l’Ituri, du Maniema, de la Tshopo, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

Entre décembre 2022 et mars 2023 la CENI compte enrôler plus de 50 millions d’électeurs y compris ceux résidants dans les 5 pays étrangers retenus pour la phase pilote à savoir la France, les USA, l’Afrique du Sud, le Canada et la Belgique. Chaque centre d’inscription des électeurs aura 30 jours.

Le président de la centrale électorale Dénis Kadima précise que suite à la contrainte du temps le nombre des centres d’inscriptions a été augmenté jusqu’à 29 000 centres d’inscriptions des électeurs sur toute l’étendue du pays, soit un ajout de plus de 12 000 centres d’inscriptions supplémentaires par rapport à la dernière révision du fichier électoral en 2016-2017. 

Denis Kadima a réaffirmé que le mot glissement ne fait pas partie du vocabulaire de l’actuel bureau de cette institution d’appui à la démocratie, et appelle à l’implication de toutes les parties prenantes dans le processus électoral afin de garantir son aboutissement.

Par Mitima Delachance

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 + 20 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer