Justice et Droits humains

Réunion de monitoring KJN :«Le Sud-Kivu a enregistré plusieurs cas de violations des droits humains entre Février et Avril 2020»

Dans le souci d’évaluer la situation des droits humains et la bonne gouvernance au sud-kivu de Février à Avril 2020, l’association Karibu Jeunesse Nouvelle (KJN) vient d’organiser ce lundi 18 Mai une réunion de monitoring à l’intention des artistes musiciens ,comédiens et défenseurs des droits humains

Au cours de cette rencontre, les participants ont relevé que durant le trimestre février à avril 2020 plusieurs cas de violations des droits humains ont été commises dans la ville comme dans les territoires surtout en ce qui concerne le respect des ports des cache nez.

Selon maître Pascal Mupenda facilitateur de cette réunion, certains policiers ont profité de cette période de Covid19 pour procéder aux arrestations arbitraires, traitements inhumains et dégradants à l’égard des populations.

A cet effet, l’association Karibu Jeunesse Nouvelle demande aux autorités de ne ménager aucun effort pour mettre fin à l’insécurité qui sévit dans plusieurs coins de la province.

Occasion pour madame Jolly Kamuntu présidente de cette association de plaider pour l’accompagnement et l’appui aux artistes du Sud Kivu qui ont également un rôle à jouer dans la promotion des droits humains et de la bonne gouvernance au Sud Kivu.

Pour votre gouverne, cette réunion vient de cloturer le projet dénommé « Promotion des droits humains et de la bonne gouvernance au Sud Kivu: Rôle de la musique et de la comédie » exécuté par KJN avec l’appui de la fondation américaine NED pendant une année.

Service de communication KJN

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 × 8 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer