Justice et Droits humains

Sud-Kivu/16 jours contre les VSB: Mwanamke Kesho plaide pour la justice aux victimes des violences

Dans le but de lutter contre les violences faites aux femmes et mener des actions pour sanctionner les auteurs de ces violences. Les organisations et gouvernants s’unissent chaque année dans le cadre de 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes.Occasion pour l’organisation Mwanamke Kesho de lancer une message de solidarité aux victimes des violences en Sud-kivu.

La rédaction de votre journal vous propose l’intégralité du message de cette organisation œuvrant dans la promotion des droits des jeunes filles et femmes.

« MESSAGE DE MWANAMKE KESHO (MWAK) 16 JOURS D’ACTIVISME

Les 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre du système des Nations Unies se dérouleront du 25 Novembre au 10 Décembre et se déclineront selon le thème mondial pour 2020 : « Orangez le monde : Financer, prévenir, répondre, collecter ! »

Si la justice pouvait régner si elle n’était pas de plus forts, si elle pouvait pulvériser toutes les âmes qui violent nos mères nos petites soeurs ,… On aurait moins des guerres. Malheureusement la guerre est dans nos maisons et bien d’autres situations qui nous laissent sans défense il faut donc être à mesure de lutter Pour nos familles nos enfants et toutes les femmes

Soutenez les femmes et les filles victimes de violence, pour qu’elles puissent vivre en toute sécurité, sans violence ni rancœur.

Les soutenir c’est dénoncer le mal, l’injustice et le crime qu’elles subissent il y a plusieurs années, des victimes depuis plusieurs années qui n’ont toujours pas obtenue la réparation c’est le pardon lequel pardon n’est pas contre la vérité, ne veut pas non plus dire oublier notre histoire, mais aimer l’être humain tel qu’il est , la réparation est l’un des chemins vers la paix.

Au niveau mondial, 243 millions de femmes et de filles avaient été victimes d’abus sexuels commis par un partenaire intime au cours des 12 mois précédents.

Dans le même temps, moins de 40% des femmes qui subissent de la violence en ont fait état ou ont demandé de l’assistance.
Profitons de ces 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre, passons à l’action de sensibilisation et de mobilisation cette année pour exiger justice pour les milliers des filles et des femmes qui subissent les violences dans leurs foyers dans leurs milieux de travail.

Chacun devra apporter sa part, si tous et chacun se battait dans son petit coin pour ce à quoi elle croit un monde équitable pour toutes et tous serait possible, nous ne devons pas nous sous-estimer chacun à son niveau devrait prendre conscience que petites actions soient elles peuvent avoir de l’impact pour contribuer à la réduction de la violence à l’égard des filles et des femmes, tous nous avons donc un rôle important à jouer chacun dans son domaine. Il faut juste se poser une question, quel sera mon rôle ?

Les violences domestiques ont accru de 70% dans la ville de Bukavu selon le rapport de l’enquête menée par Mwanamke kesho MWAK sur l’impact de civid 19 sur la es jeunes filles, Août 2020

Plus que hier, en cette période de Covid19 les jeunes filles et les femmes très touchées par cette maladie à corona virus ont plus besoin de vous, joignez vous à nous pour faire entendre leur voix faire connaitre leur problèmes ainsi que leur besoin, ces femmes de demain espoir comptent sur chacune de vos actions pour recouvrir leur liberté et leur droit

Pour que les années qui viennent soyons en paix disons ensemble non à la violence faite à la femme et à la fille à travers des actions de sensibilisation et de mobilisation profitons de ces 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et filles et haussons haut et fort nos voix, brisons la peur en exigeant réparation et justice pour ces milliers des femmes et filles qui continent à subir des violences de plusieurs genre dans leur foyer, dans leur milieux de travail et les crimes disparaitront, l’injustice sera cassée et la justice et l’égalité entre homme et femme règnera»

En rappel,le lancement de campagne «16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes» est intervenu ce Mercredi 25 Novembre en ville de Bukavu en présence des acteurs oeuvrant dans la protection des droits de la femme.

Par Loni Irenge Joël

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 30 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer