Environnement

Sud-Kivu/Carence des pluies dans la plaine de la Ruzizi :la Minoterie de Kamanyola craint pour la famine

La province du Sud-Kivu dans sa partie Sud au niveau de la plaine de la Ruzizi fait face à une perturbation du calendrier agricole de suite de l’absence des pluies ce dernier temps.

D’après les responsables de cette entreprise, plusieurs centaine d’hectares de maïs et autres cultures n’ont pas atteint l’étape de la récolte par manque de la pluie.

« La minoterie de Kamanyola qui accompagne les agriculteurs dans la filière maïs et plusieurs autres ménages qui ne vivent que de l’agriculture viennent de perdre plusieurs centaine d’hectares de maïs et plusieurs autres cultures suite à l’absence des pluies», lit-on dans leur déclaration parvenue à www.kivu5.net

Cette firme de transformation des céréales en farines craint déjà pour une crise alimentaire qui pointe à l’horizon.

Notre source lance un appel aux habitants de la plaine de la Ruzizi d’arrêter le déboisement et les feu de brousse.

« Chers habitants de la plaine de la Ruzizi ; arrêtons le déboisement et le feu de brousse, chères Organisations oeuvrant dans le secteur agricole, mettez-vous au travail pour redonner le sourire aux ménages qui ne vivent que de l’agriculture en mettant à leurs dispositions des semences de qualité pendant la campagne agricole prochaine»

La minoterie de Kamanyola plaide pour l’organisation d’une table ronde avec les scientifiques, les ministres de l’agriculture et de l’environnement afin de travailler sur un plan de reboisement et un plan d’irrigation adapter aux réalités de la plaine de la Ruzizi.

Par Patrick Kitoga

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 6 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer