Santé

Sud-Kivu/Covid-19 : « La population a intérêt à observer les gestes et barrières malgré la levée de l’état d’urgence sanitaire » Dr Kishimbi

Plus d’une semaine après la levée de l’État d’urgence sanitaire par le président de la république Félix Antoinne Tshisekedi et le début d’un de confinement progressif afin de permettre à toutes les activités de reprendre comme d’habitude; On assiste a un relâchement par la population des gestes et barrières ; une situation susceptible de contribuer largement à la propagation et la contamination de cette pandémie . C’est dans ce sens que le médecin Kishimbi et médecin directeur du Centre Hospitalier Cahi dans la ville de Bukavu , interpelle la population à ne pas lâcher trop rapidement les efforts consentis durant le moment du confinement car la pandémie et toujours omniprésente, soulignant qu’une nouvelle vague de cas positif peut toujours frapper la province du Sud-Kivu en cas de non respect des mesures de prévention.

Interogé par Kivu5.net , le Docteur Kishimbi affirme que le de confinement quoique progressif est le couronnement d’un processus amorcé par toute l’équipe de riposte que ça soit le personnel soignant ou tous les autres membres de la communauté qui se sont mobilisés afin de limiter la propagation et la contamination de la pandémie a corona virus

« De prime à bord je voudrais remercier tout ceux avec qui nous avons travailler dans le contexte de la sensibilisation et de la lutte contre la maladie a corona virus ; C’est un travail acharné menait conjointement ; qui nous a permis d’avoir le résultat qui est le notre aujourd’hui ; Jusqu’à ce que les autorités du pays sont arrivés à prononcer le temps de de confinement avec comme résultat , la reduction de la contammination et de cas pris en charge au niveau des soins intensifs y compris la réduction de décès liés à cette pandémie » a-t-il renseigné

En outre notre source renseigne que le virus circule toujours dans la communaute et la vigilence doit être de mise au niveau de la population pour ne pas assister à une montée exponentielle de cas alors que cette pandémie est déjà maitrisée et on attend son éradication définitive

« le de confinement ne veut pas dire la fin de la maladie mais que la pathologie elle encore là, toutefois réduite en terme de contamination et manifestation clinique. C’est pourquoi nous lançons un appel à toute notre population de continuer à sauvegarder les mesures de protection dont le port obligatoire et correcte de masque ; Les lavages réguliers des mains et la distanciation sociale au moment de cérémonie que nous devons continuer à observer »a-t-il ajouté.

Signalons que depuis l’apparition de la pandémie à corona virus en République Démocratique du Congo, la province du Sud-Kivu a enregistré plus de 200 cas testés positifs,qui sont prise en charge au centre de traitement de Bwindi dans la commune de Bagira, et dans différentes structures sanitaires dont l’hôpital provincial de référence et celui de Panzi.

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 16 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer