Politique

Sud-Kivu : De nouveau, le gouvernement provincial déchu !

Après plusieurs agitations et intimidations dont ils ont été victimes, 27 députés provinciaux viennent de voter pour le départ du gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi, et son gouvernement. Le vote de la motion de censure a eu lieu ce jeudi 24 novembre 2022 à l’hôtel Ruzizi à Nguba, dans la commune d’Ibanda.

Depuis mercredi l’hémicycle provincial est assiégé par des policiers. Nombreux députés disent qu’ils ont été empêchés à accéder dans leur salle habituelle des plénières, ce qui les a poussé à délocaliser leur plénière vers un autre endroit conformément à leur ordre intérieur.

Il faut rappeler que suite aux contestations et aux pétitions contre les cinq membres du bureau définitif de l’assemblée provinciale, un bureau d’âge a été installé mercredi le 23 novembre. Avant l’examen et le vote de la motion de censure, ce bureau d’âge s’est penché sur les pétitions. La séance a procédé de voter au cas par cas pour quatre des cinq membres du bureau qui étaient dans la salle à savoir le vice-président, le rapporteur, le rapporteur adjoint et la questeur, toutes les accusations ont été rejetées. Comme le président du bureau de l’assemblée provinciale Zacharie Lwamira était indisponible pour cause de maladie, la plénière a décidé de traiter sa petite en présentiel lorsqu’il va se rétablir.

Après avoir été réinvesti séance tenante, le bureau définitif a donc présidé l’examen et le vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial du Sud-Kivu.

Il a été constaté que le gouverneur Théo Ngwabidje, était absent dans la salle alors qu’il devrait présenter ses moyens de défense devant la représentation provinciale. La veille, le porte-parole de son gouvernement Jérémie Basimane avait déjà averti que le gouvernement provincial s’inscrivait en faux contre cette initiative des députés, au motif qu’elle était illégale. Le gouverneur lui-même avait signifié son refus de se présenter à l’assemblée provinciale.

Du coup, la motion a été votée par les 27 députés qui étaient présents dans la salle, sur les 48 députés que compte l’assemblée provinciale du Sud-Kivu. Après ce vote, l’organe délibérant invite le gouverneur Théo Ngwabidje Kasi à déposer sa démission dans 48h selon la constitution et les règlements intérieurs de l’assemblée provinciale.

Notez qu’il y a une année, jeudi le 2 décembre 2021 une motion de censure avait été votée contre Ngwabidje accusé de la mauvaise gestion et des détournements, ainsi que son gouvernement. L’homme avait été sauvé par la cour constitutionnelle qui, en février cette année, avait jugé ce vote d’inconstitutionnelle.

Depuis son avènement à la tête du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje a déjà subi 4 motions. Deux motions de défiances rejetées, et deux motions de censures votées. Le commun des mortels voudrait voir la suite de ce feuilleton.

Par la Rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
7 ⁄ 7 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer