société

Sud-Kivu: Des acteurs sociaux s’engagent à lutter contre les VBG(Dignité Humaine)

Certains relais communautaires, représentants de confessions religieuses, journalistes, membres des réseaux des femmes, ceux de la société civile et les défenseurs des droits humains s’engagent à renforcer les mécanismes de lutte contre les Violences Basées sur les Genres au sein de la communauté.

Un seul objectif réduire tant soit les cas de VBG et qui en suite créent des traumatismes chez les victimes.

Cet engagement et autres ressortent d’un briefing sur la prise en charge psycho sociale des VBG. Un atelier organisé par l’asbl Dignité Humaine en la salle de réunion de l’hôtel Exodus durant deux jours soit du 21 au 22/Juin/2022 avec l’appui des organisations GIZ et FCDO.

Ils sont plus motivés à trouver une solution aux cas des violences basées sur le genre qui constituent un danger pour la société.

Pour eux, il est inconcevable que l’on continue à enregistrer des cas pareils et personne ne brise le silence pour en dénoncer,en vue de les éradiquer.

Cela passera par la vérification des causes des abus y afférents tel que : le harcèlement sexuel, le viol, le bagarre entre couple et autres.

Ce qui nécessite d’approcher les membres des différentes communautés pour y parvenir.

A noter que cette opération se passera dans les CEV, Paroisses Catholiques, différentes Églises Protestantes, groupe des jeunes et mamans et autres.

Il sied de signaler que tout à été clôturé par la remise des brevets aux participants.

Par Eric Chokola

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 18 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer