Politique

Sud-Kivu :Des députés fustigent le blocage des actions parlementaires par le président de l’organe délibérant

Alors que l’actualité reste dominer dans la province du Sud Kivu par la récente motion de défiance contre le gouverneur de province Théo Ngwabidje, initiée par un groupe des députés provinciaux depuis le 5 avril dernier,c’est autour d’un groupe de députés «motionnaires» d’accuser Monsieur Zacharie Lwamira, président de l’assemblée provinciale d’être à la base du dysfonctionnement qui règne présentement au sein de l’Assemblée Provinciale.

Ils l’ont exprimés lors d’un entretien avec les journalistes,ce vendredi 16 avril 2021 dans la salle de plénière de l’Assemblée Provinciale du Sud-Kivu, située à Labotte en commune d’Ibanda.

A en croire le deputé Georges Musongela, porte parole des «motionnaires»,cette dénonciation s’explique par les manoeuvres orchestrées par certains de leurs collègues et du président de l’organe délibérant, de chercher à protéger le locataire de Nyamoma par des dilatoires. Ils réfusent sciemment de l’inviter pour répondre aux préoccupations des députés.

« la procédure voudrait que la motion une fois deposée; qu’elle soit transmise à l’autorité provinciale, qui en principe vient présenter ses moyens de defenses en 48h, aprés la transmission de la motion. nous sommes ici, aujhourdh’ui, parce que nous avons constaté que dépuis la date du dépôt de cette motion au cabinet du président de l’assemblée provinciale, ladite motion a éte transmise au gouverneur, le 6 avril et en principe le gouverneur devrait venir répondre dans le 48h,chose qui n’a jamais été faite»

Georges Musongela a fustigé les agissements du président Zacharie Lwamirha qui avait transmis la motion auprés de l’exécutif provincial sans y joindre son l’invitation pour des raisons non avouées.

« nous sommes entrain de constater qu’il se trame un complot contre la population du Sud-Kivu ; il est vrai que toute la population atttend à ce que l’ autorité pronvinciale vienne se justifier par rapport aux griefs qui sont mis à sa charge. voilà pourquoi nous avons voulus prendre en témoin, la population du Sud-Kivu en géneral et celle de la ville de Bukavu en particulier pour dénoncer cette complicité entre les deux responsables des grandes institution de la province qui veulent prendre la population en otage en muselant les actions parlementaires», dit-il.

En autre, les députés signataires de la motion indiquent que compte tenu de la situation catastrophique qui sévit en province dans différents secteurs, la seule solution est l’executif provincial démissionne de son poste. Ils promettent des actions de grandes envergures au cas où le président de l’organe délibérant, Monsieur Lwamira tanterait de proteger l’ incriminé en étouffant les actions parlementaires

« nous refusons ce complot et nous annoncons que les actions de grandes envergures suivrons en compagnie de nos électeurs pour que nous puissions barrer la route à tout ceux qui voudraient comploter contre la population »

Nos efforts pour joindre le président de l’Assemblée provinciale, Zacharie Lwamira se sont avérés vains pour qu’il puisse donner sa version de fait bien que certains de ses propres réfutent toutes les allégations de ses députés « motionnaires » qu’ils qualifient d’être des manipulateurs, qui tentent à saper la personnalité de Lwamira.

Dossier à suivre…..

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 21 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer