Environnement

Sud-Kivu/Élevage : l’AEFJVID prête à produire 10 tonnes d’aliments pour poissons et bétails en 20 heures !

La province du Sud-Kivu dispose désormais d’une nouvelle unité industrielle de production des «granulés flottant», un aliment pour les poissons et autres bétails comme les bovins,ovnins et caprins. L’inauguration de cette usine est intervenue le mardi 2 mars 2021 en ville de Bukavu dans l’est de la République Démocratique du Congo par le ministre provincial de l’agriculture pêche et élevage Marcelin Amani Bahaya lors d’une cérémonie organisée en présence d’un parterre d’invités venus pour la circonstance

Situé dans les installations de la Société Congolaise des Chemins de Fer (SNCC) et construite par l’organisation non gouvernementale « Action d’Encadrement des Femmes et Jeunes Visionnaires pour le Développement(AEFJVID).Cette usine a une capacité de production de 10 tonnes en 20 heures et se veut devenir le leader de la nutrition animale dans la province du Sud-Kivu en particulier et dans l’est de la République Démocratique du Congo en général en augmentant de façon drastique la capacité de production tout en plaidant auprès de l’autorité compétente à le protéger contre l’importation, comme l’a fait savoir John Polepole coordonnateur de l’AEFJVID

« Nous avons déjà la capacité de produire l’aliment d’une bonne qualité car l’aliment que nous produisons a le même standard comme ce qu’on produit au niveau du Brésil et la Chine. D’ailleurs moi même qui vous parle maintenant j’ai eu une formation en Chine et au Brésil avant de venir travailler en RDC ; Nôtre usine vise à valoriser les ingrédients locaux que nous sélectionnons dans dix-huit éléments notamment le riz, le maïs,le Soja,le fretin et d’autres que nous importons de l’extérieur »a-t-il renseigné

De son côté le ministre provincial de l’agriculture pêche et élevage,Marcelin Amani Bahaya a renseigné que cette usine participe à la politique relance de la filière aquacole imprimée par le pouvoir public à travers l’accompagnement du gouvernement pour atteindre l’auto-suffisance alimentaire et a encourager l’AEFJVID à aller de l’avant en continuant d’investir avant d’appeler les opérateurs économiques au Sud-Kivu de suivre cet exemple pour développer l’agro-alimentaire

« Je rassure l’organisation l’AEFJVID que le gouvernement va toujours continuer à vous appuyer et mon objectif est que demain ou après demain nous ne puissions plus même importés une seule matière de granulé flottant » a-t-il martelé

Pour rappel,ce projet développé par l’organisation Action d’Encadrement des Femmes et Jeunes Visionnaires «AEFJVID» intervient dans le cadre d’élevage de poissons dans le lac Kivu à travers les cages flottant et ceux des étangs piscicoles en collaboration avec les partenaires comme PICAGEL,FAO, SVC, ORHEOL, UUDPTK/HONGA,ABC.

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 24 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer