société

Sud-Kivu : La Fondation Nehema plaide pour la prise en charge des familles des victimes de l’accident de mine de Kamituga

Un jour après le drame qui a coûté la vie à plus de 50 personnes dans le puit d’or en ville de Kamituga dans le territoire de Mwenga.Des messages de compassion fusent de partout en mémoire des victimes de cet événement tragique.C’est dans ce cadre que la Fondation Nehema par sa présidente nationale madame Ketsia Olangi s’est dit être choquée de l’éboulement du puit d’or de Kamituga et compatit avec les familles frappées par la mort.

Dans son message nous parvenu ce samedi,la Fondation Nehema exige du gouvernement la prise en charge des familles des victimes de cet éboulement et aux services habilités de prendre leurs responsabilités   en main pour éviter ces genre d’événements malheureux.

Abordant dans le meme sens, la coordonatrice provinciale de cette organisation exige que les enquêtes soient menées pour élucider les causes de cet accident.

A cet effet, Judith Baraka invite les autorités à prendre leurs responsabilités au lieu de se limiter à récolter les taxes aux près des creuseurs, mais aussi créer des situations qui protègent les creuseurs. 

« Ce sont des simples citoyens qui sont à la recherche de la vie et pour leurs familles. Nous adressons  nos condoléances les plus attristées aux familles et exigeons que l’État prenne charge et des enquêtes soient diligentées, mais également des mesures doivent être prises pour protéger d’autres creuseurs », insiste-t-elle

En rappel, Plus de 50 personnes sont mortes dans un puits d’or après un éboulement de terre qui s’est produit dans l’après-midi du vendredi 11Septembre 2020 dans un carré minier situé au quartier Tshanda dans la ville de Kamituga en territoire de Mwenga.

Par Loni Irenge Joël

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 25 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer