Santé

Sud-Kivu : «La population a besoin d’une bonne information sur le vaccin contre covid-19»Dr Claude Bahizire

Pendant que la pandémie à corona virus sévit en République Démocratique du Congo et l’éventualité d’un vaccin contre sa propagation est d’actualité dans le pays.les journalistes membres de l’Union pour la Presse du Congo « UNPC-SK » en collaboration avec CREC-Sud Kivu a organisé ce vendredi 19 mars 2021sous le thème : « la vaccination contre covid19 en RD Congo quelle opportunité pour le congolais ».Occasion pour les chevaliers de la plume et du micro d’être outillés sur la manière de sensibiliser la population sur la nécessité d’accepter le vaccin qui sera lancé bientôt en République Démocratique du Congo

A en croire Claude Bahizire, chargé de communication de la Division Provinciale de la Santé en province du Sud-Kivu cette rencontre avec le professionnels de santé et le journalistes avait pour objectif d’interpeller ces derniers sur la nécessité de s’informer auprès des experts pour mieux informés le public et éviter la désinformation

«Le corona virus existe depuis longtemps et le premier virus en forme de corona que nous avons aujourd’hui date de 2002 en chine, en réalité les gens ont peur mais il faut qu’on arrive à expliquer correctement et nous de la communication on a failli car le vaccin est déjà là mais on a commencé à communiquer en retard mais en principe on devrait normalement commencer à communiquer depuis la phase préparatoire du vaccin comme ça pendant d’autres phases les gens pouvaient déjà comprendre comment ça évoluait mais le fait de dire qu’on a fabriqué le vaccin à la hâte c’est faux car depuis SARS-COV-1 on commençait déjà à fabriquer le vaccin mais comme il y avait une urgence mondiale on ne pouvait pas garder ce rythme-là il fallait avancer et le fait d’accélérer il fallait trouver une solution car l’intelligence humaine doit s’investir à préserver la vie et c’est ainsi qu’on est abouti à ça mais le grand problème c’était l’insuffisance de la communication »a-t-il renseigné

Par ailleurs notre source a fait savoir qu’à travers cette activité les journalistes seront sensibilisés et informés sur la pandémie du corona virus par les experts dans le domaine qui sont les médecins afin de s’assurer sur la manière d’assurer la couverture médiatique sans se mettre en danger ou menacer la sécurité de la société et de leur environnement immédiat

« On récolte ce que nous aurons de la part des spécialistes par rapport à ce que dit la médecine par rapport au vaccin,par rapport au traitement contre la covid19 et les journalistes de par leur rôle dans la société véhiculent les messages pour les rendre accessibles au lecteurs, auditeurs et téléspectateurs parce qu’il y a des questions techniques et il revient aux journalistes de le décortiquer pour que le citoyens lambda ait un message qui puisse avoir sa propre décision de se faire vacciner ou pas »a-t-il ajouté

Vue des participants au café de presse sur covid-19

Néanmoins,la République Démocratique du Congo a reporté le début de sa campagne de vaccination utilisant le vaccin d’Astra Zeneca par mesure de précaution par crainte à l’instar d’autres pays en raison de craintes qui serait liées aux troubles de la coagulation chez des personnes sur lesquelles il a été administré

Signalons que cette rencontre a été organisé grâce à l’appui financier de l’organisation Internews dans le cadre du projet covid19 Réponse Rapide dans la région des Grands Lacs « Covid-19 P3RGL et couvre 5 pays dont le Burundi RDC, Rwanda,Ouganda et la Tanzanie

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 + 17 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer