Justice et Droits humains

Sud-Kivu : La sécurité des journalistes au centre d’une formation organisée par AFEM en territoire de Fizi

Des responsables des médias du territoire de Fizi en province du Sud-Kivu viennent de suivre une formation sur leur protection conformément au droit international humanitaire.Ceci pour permettre à ces derniers d’exercer leur travail en sécurité et dans le respect des normes du métier.Une formation organisée à Baraka en territoire de Fizi par l’Association des Femmes des Médias(AFEM) avec l’appui financier de Free Press dans le cadre du projet :« Sécurité des Journalistes »

A en croire ces chevaliers de la plume, plusieurs cas d’atteinte à la liberté de la presse sont rapportés lors de la couverture et la diffusion des évènements ayant trait à la situation sécuritaire.D’autres par contre ont du mal à accéder aux sources d’informations fiables.

Une situation à la base de la désinformation,panique ou psychose au sein de la communauté.

Pour le facilitateur du jour Me Alfredy Wilonja ,les chevaliers de la plume ont droit à la protection car ne faisant pas partie des protagonistes. D’où leur liberté d’informer et d’accès aux informations de qualité de la part de toutes les parties en conflits qui doit leur être garantie.

A cet effet,Wilondja précise que le DHI s’applique dans les zones en conflits armés afin de protéger les personnes ne faisant pas ou plus partie aux conflits parmi lesquelles les journalistes.

Cette formation s’est clôturée par la production d’une émission au cours de laquelle les journalistes ont formulés des recommandations pour leur protection pour mieux informer la population.

Signalons que les autorités locales (administration locale,et services de sécurité)ont promis d’améliorer leur collaboration avec la presse et lui apporter secours en cas de nécessité.

Avec Nelly Adidja pour AFEM

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 9 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer