société

Sud-Kivu : Le journaliste Pascal Mihigo suspendu pour 30 jours et perd son mandat électif au sein de la corporation (CDEP/UNPC)

La Commission de Discipline et d’Ethique Professionnelle de l’Union Nationale de la Presse du Congo (CDEP/UNPC) vient de suspendre le journaliste Pascal Mihigo,pour une durée d’un mois avec cessation de l’exercice des activités se rapportant au métier de journaliste durant cette période.Cette décision a été révélée aux professionnels des médias ce mercredi 14 mars 2022,lors d’un point de presse tenu au bureau de la centrale de monitoring.

«la commission le condamne ainsi à une peine d’exclusion temporaire de 30 jours à dater de la réception par lui de la présente décision ( article 46 du statut particulier de la commission de discipline et d’éthique professionnelle),avec obligation d’entrer en contact avec le secrétariat de l’UNPC Sud-Kivu pour se faire remettre une copie du Code de Déontologie du Journaliste Congolais moyennant paiement» déclare Jeannot Kalenga, rapporteur.

Ce tribunal de pairs après avoir entendu les deux parties sous le respect des principes d’un procès équitable, qualifie en fait et en droit la dérive déontologique notamment l’atteinte à l’esprit de confraternité mais aussi des imputations dommageables à l’endroit du confrère Pascal Mihigo.

Par ailleurs, la même commission de discipline et d’éthique professionnelle de l’Union nationale de la presse du Congo dit constater la perte du mandat électif par le confrère Pascal Mihigo,lui qui, assume le poste du commissaire au compte en vertu des articles 52 et 53 du texte régissant cet organe:

«Toute condamnation pénale ou disciplinaire définitive d’un dirigeant ou d’un membre d’un des organes de l’union ou des groupements…entraîne la perte de son mandat électif et l’importance des fonctions ou charges assumées dans la corporation et le cas échéant, dans d’autres secteurs…sont des circonstances aggravantes»

Tout est partie de la plainte déposée en date du 25 Février 2022 par la responsable de la Radio Télévision Ngoma ya Kivu (RTNK) en la personne de la consoeur Gloria Asifiwe contre le confrère Pascal Mihigo,directeur administratif et financier de Hope Channel Tv.

Dans ce courrier, la plaignante reproche l’accusé d’avoir adressé une note d’information au Directeur coordonnateur de sa maison de presse dans laquelle il qualifie le président du conseil d’administration et la directrice de RTNK d’être commanditaires de la déstabilisation dont est victime son média et traduit notamment par une grogne de ses agents en interne.

Par la Rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 + 25 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer