Politique

Sud-Kivu : l’UNC annonce une série d’actions pour exiger la libération de Vital Kamerhe une année après !

Le président national de l’Union pour la Nation Congolaise (UNC),Vital Kamarhe totalise le 8 Avril 2021,une année d’emprisonnement après sa condamnation et son incarcération à la prison centrale de Makala dans le cadre du procès des 100 jours.Occasion pour l’interféderation de l’UNC en province du Sud-Kivu d’annoncer une série d’activités à partir du 8 Avril 2021 pour réclamer sa libération sans condition. C’était lors d’une conférence de presse tenue ce 6 Mars 2021 à la permanence de ce parti en ville de Bukavu.

A en croire son sécrétoire interféderal ad intérim Me Daniel Lwaboshi,cette serie d’activités sera une nouvelle occasion pour les militants et autres partisans de Vital Kamerhe,toujours convaincus de son innocence,d’exiger son acquittement surtout que sa condamnation est politique:

« Comme vous le savez c’est depuis le 8 avril 2020 que nôtre président national à l’époque directeur de cabinet de chef de l’état avait été invité au parquet de Matete pour des éclaircissement, malheureusement pendant qu’il s’est amené lui même mais il a été traité comme un vulgaire arreté et envoyé directement à la prison centrale de Makala pendant que vu son rang il y avait d’autres dispositions qui pouvaient être prises car sa fuite n’était pas à craindre » a-t-il fait savoir

C’est ainsi que pour faire entendre leurs voix en signe de compassion,de contestation et une facon de faire pression pour que justice soit dite cette fois-ci comme le procés est en appel,plusieurs activités seront organisées pour exiger son acquittement

« C’est ne pas normal que cette journée du 8 avril et tout le mois d’avril bien passent inaperçus, donc au courant de ce mois à partir du 8 Avril 2021,l’UNC Sud-Kivu a prévu plusieurs actions pacifiques entre autres des messes et des cultes pour remettre notre président national dans les mains de Dieu,nous allons organiser des conferences débats,des actions de charités et plusieurs autres activités tendant à demander la libération et l’acquitemment de Vital Kamerhe car à un moment donné le peuple peut se fatiguer» a-t-il rencherit

Signalons que Vital Kamerhe a été condanmé à 20 ans de prison et 10 ans d’inéligibilité pour « détournement de fonds» et «corruption» dans le procés de 100 jours ,un verdict que ses militant, sympathisants et partisans n’ont jamais acceptés parlant d’ une machination contre leur président national

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 + 9 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer