Politique

Sud-Kivu/Motion de censure : Le gouvernement qualifie la procedure de vote d’une « rebellion»

L’exécutif provincial du Sud-Kivu fustige les irrégularités au tour de la motion de censure contre le gouvernement Ngwabidje. Lesquelles axées à la violation des articles 5 et 22 du règlement de l’assemblée provinciale par certains députés qualifiés motionnaires. Ceci ressort de la déclaration faite devant la presse ce jeudi 24 Novembre 2022.

A en croire le porte parole du gouvernement provincial, ces députés dits motionnairestenir ont tenu une plénière à l’insu des autres députés jusqu’a débouché à l’installation d’un faux bureau d’âge. Une situation inconcevable, fustige Jérémie Basimane, porte parole du gouvernement provincial.

Il déplore que tous ces députés dits motionnaires sont allés jusqu’à installé ce bureau d’âge pourtant ne pouvaient pas le faire car étant juges et parties.

A cela il regrette que ces députés sont partis d’un PV prémédité qualifié de faux en l’absence des plusieurs députés surtout les moins âgés pour déboucher à l’installation du bureau d’age avant le traitement de la motion de censure.

Un evenement passé alors qu’un télégramme du vice-premier ministre ministre de l’intérieur, sécurité, décentralisation et affaires coutumières a instruit le gouverneur du Sud-Kivu et Président de l’Assemblée Provinciale de s’interdire toute initiative de nature à engendrer tout trouble à l’ordre public dans le contexte de l’agression du Pays.

Voilà pourquoi, il qualifie ce qu’ont fait ces députés d’un acte de rébellion et de complicité d’atteinte à la sûreté de l’état et sont punissables par le code pénal congolais.

Occasion pour le porte-parole du gouvernement provincial de déplorer les incidents survenus à l’assemblée provinciale le mercredi 23 Novembre et dont a été victime le vice-président de cette institution.

Face à cette situation, il promet des enquêtes sur cet acte ignoble pour que les auteurs soient sévérement punis.

Il sied de signaler que ce feuilleton s’est soldé par la destitution du gouvernement provinvial par l’ensemble des députés dont 27 sur 34 présent à la plénière

Par Eric Chokola

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 × 8 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer