Éducation

Sud-Kivu/Rentrée Scolaire : Pasteur Lévi Ngarura (ECC) plaide pour un compromis entre parents et enseignants pour le bien des enfants

Pendant que la rentrée scolaire 2020-2021 est prévue pour ce lundi 12 Octobre sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Au SudKivu, le syndicat des enseignants du Congo(SYECO) et le syndicat des enseignants des écoles conventionnées catholique (SYNECATH) ont boycotté cette rentrée de classe au motif,du non respect par le gouvernement congolais des engagements pris en faveur des enseignants dites nouvelles unités (NU) et le non payés (NP). C’est dans ce contexte que le président de l’Eglise du Christ au Congo dans la province du Sud-kivu le révérend pasteur Lévi Ngarura, dans un entretien avec votre rédaction, tout en faisant siennes les revendications des enseignants grévistes, estime que les parents devraient trouver une solution palliatives en attendant une réponse favorable du gouvernement afin d’assumer la formation de qualité pour le développement intégral du pays.

A en croire le révérend pasteur Lévi Ngarura , l’Eglise du Christ au Congo (ECC) dans la province du Kivu constitue le plus grand réseau des écoles car elle possède la majorité d’effectif et des classes et estime qu’avec le contexte de la République Démocratique du Congo il serait imprudent de décréter une grève

« La rentrée scolaire nous préoccupe jusqu’au haut point , c’est une mission de l’église la mission éducative, nous voudrions ici demander aux parents de prendre encore comme il le font déjà au sérieux la rentrée scolaire pour que nos enfants puisse bénéficier d’une bonne formation et dans les conditions acceptables » a-t-il renseigné.

Par ailleurs notre source à fait savoir que les parents sont des partenaires éducatifs et il s’avère impérieux avec le contexte actuel qu’ils collaborent avec les gestionnaires des écoles afin que les enfants bénéficient d’une bonne formation et dans les conditions acceptables en attendant que le gouvernement trouve une solution définitive et durable quant aux revendications des enseignants

Signalons que la date de reprise des cours en République Démocratique du Congo reste maintenue comme initialement prévue par le ministre du tutelle cependant vu la situation actuelle caractérisée par l’annonce de grèves de différents syndicalistes cette rentrée de classe demeure incertaine car l’opinion publique est en droit de se demander si tous les élèves pourront intégrer les classes ce 12 octobre.

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 + 3 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer