Sécurité

Tensions RDC -Rwanda: Des coups des balles au Rwanda !

Des balles ont crépité la nuit dernière au Rwanda dans le district de Rubavu non loin de la ville de Gisenyi, à la frontière dite petite barrière, entre la RDC et le Rwanda ce samedi 19 novembre 2022. Dans un premier temps, des indiscretions ont laissé entendre qu’il y aurait des morts et des blessés parmi les militaires de la défense rwandaise RDF, sans donner plus de détails sur ce qui s’est réellement passé.

Dans un communiqué publié dans la matinée sur Tweeter ce samedi, l’armée rwandaise indique que les faits remontent vers 01h00.

«Un soldat non identifié qui, selon l’armée rwandaise, appartiendrait aux FARDC (forces armées de la RD Congo) a franchi la frontière rwandaise à la ‘petite barrière’ dans le quartier de Rubavu, et a commencé à tirer sur les tours de garde des Forces de défense rwandaises. Il a été abattu par une patrouille des RDF avant de faire des victimes», reconnaît la force de défense rwandaise RDF dans ce communiqué.

Le Rwanda dit avoir informé le mécanisme conjoint de vérification régionale élargi et s’attend à des enquêtes indépendantes sur la violation des frontières. Il rassure aussi qu’après cet incident la situation à cette frontière est redevenue calme.

Une équipe du mécanisme conjoint de vérification régionale est arrivée sur le lieu ce samedi, elle a constaté la présence d’un corps sans vie d’un homme habillé en tenue militaire des forces armées de la RDC.

Jusque-là, aucune réaction officielle côté congolais mais visiblement, l’armée congolaise semble douter de l’identité exacte de ce gars couché sur le sol rwandais habillé en uniforme des FARDC et hésite de prendre son corps.

« On procède d’abord à l’identification, et tant qu’on n’aura pas identifié cet élément il n’y a rien à dire là-dessus », déclare le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole de l’armée congolaise dans la province du Nord-Kivu contacté par kivu5.net .

En juin dernier, un militaire des FARDC avait été abattu à cette frontière rwandaise après avoir pénétré le coté rwandais, et tiré sur des gardes de la sécurité rwandaise.

Par la Rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 24 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer