Politique

Bukavu : Un docteur décide de soutenir un docteur, sa famille politique appelle à la méfiance

Le docteur Homère Bulakali Mwanawabene, cadre de l’Union pour la Nation Congolaise en sigle UNC de Vital Kamerhe ; ne cesse de clamer haut et fort son soutien indéfectible à la candidature du docteur Denis Mukwege à la présidentielle prévue en décembre 2023. Alors que son parti politique l’UNC est membre de la coalition au pouvoir l’Union sacrée de la Nation qui soutient Félix Tshisekedi pour un deuxième mandat à la tête de la RDC, Homère Bulakali lui, qui est aussi député provincial du Sud-Kivu, n’a cessé de vanter les mérites du prix Nobel de la paix 2018 dans toutes ses interventions.

C’est d’ailleurs son discours de soutien à Mukwege qui a été en première ligne le 8 septembre dernier à la fondation Panzi lorsque des milliers de personnes, en majorité des femmes sont venues déposer leurs cotisations de 160.000.000 des Francs congolais pour soutenir les frais de caution de la candidature du docteur Mukwege.

Ce qui a fait déborder la vase dans son parti politique c’est l’annonce d’une conférence Débat selon lui, du caucus des députés provinciaux du Sud-Kivu pour expliquer pourquoi le choix de la candidature du docteur Denis Mukwege pour la refondation de la RDC.

« L’UNC/Sud-Kivu considère ce comportement comme une indiscipline envers les options et les orientations du parti par un cadre et de surçoit un candidat député national aligné sur la liste d’un regroupement du parti. En attendant les procédure disciplinaires, l’UNC appelle ses militants et cadres à se désolidariser de monsieur Homère BULAKALI dans ce démarches périlleuse qui visent à saboté l’UNC et son leader le ministre vice-ministre Vital Kamerhe. Nous demandons à l’honorable Homère Bulakali de cesser à divulguer son discours au nom de l’UNC et de nôtre président national,car nous avons qu’un seul candidat président de la République et nous allons l’accompagner et le soutenir jusqu’au bout. Son Excellence Monsieur Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo c’est le choix de l’UNC et de toute la population congolaise », peut-on lire dans un communiqué du parti de Vital Kamerhe qui interdit aussi au député d’utiliser le logo et d’autres enseignes de l’UNC dans toutes ses activités.

En réaction, Homère Bulakali affirme qu’il reste membre de l’UNC jusqu’à preuve du contraire, et qu’il exerce sa liberté d’expression et d’opinion lui reconnu par la Constitution de la RDC. Il croit que Vital Kamerhe est toujours prisonnier du régime au pouvoir.

« Le régime considère Kamerhe comme une vache laitière, téléguidé dans le but manifeste de le nuire et étouffer sa carrière politique. D’où, nous devons le sauver des griffes où il se trouve car il reste notre frère », a lancé Homère Bulakali, lors de cette conférence débat lorsqu’il répondait à la préoccupation de savoir pourquoi lui, de l’UNC, soutient un autre candidat à la présidentielle à part Félix Tshisekedi.

« Je ne pense même pas qu’ils m’ont désavoué surtout que le parti politique n’agit pas par voie de communiqué à la presse. Nous avons quand-même des organes à l’interne », a ajouté le docteur Homère Bulakali.

Des soutiens du docteur Homère affirment que du fond de leur cœur les militants de l’UNC n’ont plus confiance dans le régime en place depuis le procès dit de 100 jours qui avait conduit leur leader en prison accusé de détournement pour cracher sur sa carrière politique, et qu’ils soutiennent la candidature de Félix Tshisekedi juste pour des fins égoïstes.

Par Sabrina Kinkumba

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer