Éducation

RDC: Exétat 2019-2020, les résultats seront disponibles 10 jours après les épreuves (Ministre EPST)

Les premiers résultats des récents examens d’Etat seront publiés 10 jours après la tenue de ces épreuves. C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique (EPST), Willy Bakonga, invité sur Top Congo FM ce samedi 12 septembre 2020 dans le magazine Le Débat. 

Nous avons déjà commencé la correction avec la ville de Kinshasa », a affirmé Willy Bakonga qui reconnait la baisse du niveau des élèves qui sortent de ces épreuves, et rappelle que « les mauvais fruits existent. Mais les écoles capables de défendre leurs diplômes existent aussi. C’est un examen. Un enfant qui n’a pas de niveau peut réussir en trichant. Certains élèves sont très forts en tricherie. Ils peuvent réussir en demandant la réponse chez son collègue. Mais, tout élève qui a étudié normalement doit avoir un niveau requis »

Le ministre de l’enseignement primaire, secondaire et technique en RDC reconnait que la plupart des écoles ne sont pas viables, et se dit rassurant « Nous avons plus de 81 mille écoles en RDC. Avec la gratuité de l’éducation, nous en avons environ 90 mille. Nous avons au moins 60 millions d’élèves en âge scolaires. Beaucoup de ces écoles ne sont pas viables. Le BCCO vient de percevoir l’argent pour construire les nouvelles écoles. Nous sommes dans le bon. La volonté du gouvernement est d’ajouter les salles de classes ».

Willy Bakonga envisage aussi un changement de programme scolaire: « On avait déjà prévu les états généraux de l’éducation au mois de mars, avec tous les ministères sectoriels, pour voir comment changer le programme scolaire et le refondreIl n’est pas normal qu’on continue à étudier Jeanne D’arc ou Charlemagne. Cela ne s’accommode pas avec l’évolution de notre Pays. Il faut faire un autre programme », estime-t-il.

S’agissant des écoles montantes, le ministre de l’EPST précise que leur sort sera fixé très bientôt. « On ne s’est pas encore prononcé », affirme le ministre, avant d’ajouter que « cette question est sur la table. Il y a beaucoup d’hypothèses dont faire la moyenne des résultats afin de proclamer les résultats ou reprendre les cours pour que les élèves terminent la matière ».

Pourtant, certaines écoles de la RDC ont déjà clôturé l’année scolaire et s’apprêtent à reprendre une nouvelle année. Willy Bakonga martèle qu’elles « ne sont pas dans la légalité. C’est un désordre. Même les écoles internationales … sont concernees« .

Le ministre note une année scolaire difficile mais réussie « Nous avons commencé une grande réforme au mois de septembre. Grâce à la gratuité de l’éducation, plus de 4 millions d’élèves ont repris le chemin de l’école. 132 mille enseignants ont été payés au mois de janvier. Au mois de mars, le Coronavirus ne nous a pas permis de payer les nouvelles unités. Mais cette promesse tient toujours », rassure-t-il, avant d’ajouter que « le Chef de l’Etat a suspendu les activités scolaires au mois d’avril et nous avons eu l’idée de faire de l’éducation télévisée. Après maîtrise de la pandémie, le Chef de l’Etat a rouvert les écoles et nous avons priorisé les finalistes parce qu’ils sont censés passer des épreuves certificatives ».

Willy Bakonga se réjouit du fait que les épreuves se sont bien passées selon lui, alors que beaucoup n’y croyaient pas et croit en des résultats satisfaisants.

Par La Rédaction avec Top Congo Fm

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
12 × 3 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer