Politique

RDC : Pourquoi Denis Mukwege se porte candidat à la présidentielle de 2023?

Enfin le prix Nobel de la paix 2018 le docteur Denis Mukwege Mukengere a annoncé sa candidature à la présidentielle du 20 décembre 2023 en République Démocratique du Congo. C’est email cours d’une adresse à la nation congolaise faite ce lundi 02 octobre 2023 dans la grande salle de la paroisse de Fatima dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

D’abord, Denis Mukwege a gardé une minute de silence en mémoire de toutes les victimes des guerres, des massacres, des assassinats, des crimes et de plusieurs autres barbaries commis en RDC.

Ensuite il dit qu’il est sollicité par des associations et personnalités congolaises à se porter candidat à la présidentielle, et qu’il s’était abstenu pour ne pas s’engager dans cette responsabilité de manière hasardeuse. Après avoir passé 40 ans en train de soigner les malades restés misérables après, Mukwege n’en peut plus, et veut soigner la RDC.

« Nous sommes devant une crise existentielle sans précédent caractérisée par des violations répétées des textes règlementaires, y compris la Loi fondamentale, menaçant même le vivre ensemble, le débauchage politique, les interventions des forces étrangères sur le territoire national sans débat, ni autorisation du Parlement, la désignation par défi des magistrats de la Cour constitutionnelle. Cette crise existentielle concerne également la prédation des ressources nationales. Ce bradage se fait au moment où notre peuple manque de tout », a déploré le docteur Mukwege qui dénonce aussi la crise sécuritaire et politique en RDC.

« Ma seule motivation est de sauvegarde le Pays. Le risque de voir notre pays disparaître de la carte du monde est grand mais cette tragédie n’est pas une fatalité », dit-il.

Le docteur surnommé « l’homme qui répare les femmes dit accepter donc la demande des millions des congolais, « je suis prêt à réaliser ce projet, j’accepte d’être votre candidat à la présidence de la RDC « , a-t-il clamé haut et fort.

Cependant, le docteur Mukwege dénonce la fraude qu’il soupçonne avoir été préparée d’avance avant même la tenue des élections.

« La fraude est d’ores et déjà programmée. Nous le savons tous. Ne soyez pas naïfs. Votre devoir n’est pas seulement d’aller voter. Il est aussi de vous assurer que votre vote ne sera pas volé. Pour cela, il faudra vous mobiliser massivement et pacifiquement pour contrôler le processus à chaque étape », a dit Denis Mukwege.

Dénis Mukwege Mukengere en a profité pour exprimer sa gratitude envers les femmes congolaises qui se sont croisées et lui ont remis une somme de 160 millions de francs congolais pour payer la caution de sa candidature telle qu’exigée par la loi.

Par Mitima Delachance

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer