Assainissement

Bukavu:«Désormais, plus question de reconstruire sur les sites victimes des incendies»(Gouverneur du Sud-Kivu)

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu vient d’interdire des nouvelles constructions dans les sites victimes des différents incendies surtout ceux récents à Bukavu. C’est après le nouvel incendie qui a consumé près de 100 maison à Bukavu lundi le 27 septembre vers 15h sur avenue Kadurhu dans le quartier Nyakaliba en commune de Kadutu.

A l’issue d’une réunion d’urgence présidée mardi après-midi par le gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje Kasi, le gouvernement provincial a pris une série de mesures pour lutter contre ce phénomène et encadrer les victimes notamment l’interdiction formelle de reconstruire sur les sites ayant connu des incendies, la mise en place d’une commission adhoc devant identifier les ménages à déplacer et l’évacuation de toutes les victimes des incendies vers des sites qui seront incessamment aménagés pour les accueillir. Le gouvernement provincial qui envisage la relocation des victimes du récent incendie vers Bagira par exemple.

Sont également concernés par la mesure d’évacuation vers ces endroits, toutes les personnes domiciliées sur des sites impropres à la construction et ceux à haut risque.

Le gouvernement provincial du Sud-Kivu demande à tous les concernés par cette situation de présenter au ministère en charge de l’urbanisme et habitat les copies de leurs documents parcellaires et ceux qui les ont perdu de donner leurs référence pour permettre au gouvernement de les chercher dans les registres cadastraux et des titres immobiliers.

Il prévient également que tous les agents de l’Etat qui ont délivré des documents sur ces sites jugés impropres à la construction et à haut risque subiront la rigueur de la loi, précise Nyamoma.

Ont pris part à cette réunion d’urgence les ministres sectoriels, les chefs des divisions concernés, les bourgmestres des trois communes de Bukavu et le coordonnateur provincial de la protection civile du Sud-Kivu, maître Adolphe Bandeke.

Une autre réunion est prévue d’ici samedi prochain pour évaluer la situation. A noter que ces décisions de relocation doit être exécutée dans les 15 prochains jours. La saison des pluies est déjà là, et des foyers continue à exposer leurs vies sur des sites jugés à hauts risques.

Depuis le début de cette année 2021, plus de 15 incendies ont ravagé des maisons dans plusieurs quartiers de Bukavu. La partie la plus touchée c’est l’endroit communément appelé « Luziba » dans le quartier Nyalukemba, en commune d’ibanda, régulièrement touchée d’ailleurs depuis 7 ans. Malheureusement après chaque incendie, des personnes de bonne volonté, et parfois le gouvernement interviennent, et les populations refont les mêmes constructions sur les mêmes sites, des maisons en planches collées les unes aux autres, avec des mauvaises installations du courant électrique ou des panneaux solaires, et plus tard les mêmes catastrophes se reproduisent car les mêmes causes produisent les mêmes effets.

Reste à savoir si les décisions prises dans cette réunion seront respectées et mises en application cette fois-ci, car des chapelets de bonnes intentions il y en a toujours eu pleins.

Par Mitima Delachance

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer