ÉducationEnvironnement

semaine de l’ingénieur à l’UEA: le changement climatique au cœur des échanges

Le Cercle de Recherches en Sciences Agronomiques de l’UEA (CEREA) organise du lundi 10 au dimanche 16 juillet la « semaine de l’ingénieur ». Il s’agit d’une activité d’échanges, organisée à l’occasion de la clôture de l’année académique dans cette faculté.

A cette occasion, plusieurs activités scientifiques, et non scientifiques (loisirs) ont été organisées pour commémorer ce moment le plus important de l’étudiant à la FAC AGRO.

Pour le professeur Rodrigue Ayagirwe, doyen de ladite Faculté de l’UEA,  c’est aussi une semaine d’échanges et partage d’expériences entre chercheurs et étudiants dans divers domaines de la science.

« La semaine de l’ingénieur entre dans le cadre des activités organisées par mes étudiants de la Fac Agro, non  seulement pour renforcer la cohésion sociale, pour le partage scientifique, mais aussi dans le cadre de dire au revoir aux finalistes de chaque année académique » A expliqué le professeur Ayagirwa.

La journée de ce vendredi 14 juillet 2023, était une journée purement scientifique, où plusieurs questions, notamment celle basée sur le changement climatique, ont été abordées. Des intervenants ont été essentiellement des chercheurs œuvrant dans les domaines professionnels, qui devraient échanger leurs expériences sur différentes approche, pour contourner le problème dû au changement climatique.

La résilience aux aléas du changement climatique ;

Les thèmes phares de la conférence du vendredi ont touché plusieurs aspects, mais le changement climatique est resté le plus grand défi des agronomes.

Le Sud-Kivu n’étant pas épargné par cette « calamité », surtout que celle-ci frappe le secteur agricole, pourtant le levier du développement d’un pays. Une urgence s’impose donc pour les agronomes, pour maximiser les récoltes, en jouant sur le calendrier cultural déjà perturbé par les perturbations climatiques.

L’Office National du Café (ONAPAC) a également pris part à ses assises. Cette dernière a donné ses approches aux étudiants de la Faculté d’Agronomie pour bien pratiquer l’agroforesterie ; cela avec la culture du caféier.

Baraka Mudherwa Benjamin, étudiant en G3 Agro de l’UEFA n’a pas manqué des mots, pour expliquer sa satisfaction sur le déroulement réussi de la semaine de l’ingénieur.  Pour lui, objectif de cette activité a été atteint, car il fallait interpeler la communauté scientifique (et non scientifique) de pouvoir prendre conscience de la grandeur des conséquences qui peuvent découler de la perturbation climatique, produites par des activités plus « anthropiques ».

« Ceux qui n’ont pas participé à cette conférence, auront manqué quelque chose de très important, car il y avait de la matière pour ce vendredi. Nous les appelons tous de même de venir demain (ce samedi 15 juillet) car nous auront une nouvelle activité qui va nous réunir avec  les ANUN (Anciens de l’Université de l’UEA) » A-t-il  dit.

Signalons que ces assises se tiennent dans la grande salle de la Faculté d’Agronomie, à l’UEA, dans le quartier Panzi, elle a été organisée en collaboration par FAB LAB ECO Déchet UEA. La cérémonie de clôture se tiendra le dimanche 16 juillet dans la salle Bodega de l’Hôtel Résidence, en commune d’Ibanda.

Par Eric Shukrani

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer