Santé

Bukavu/Radicalisation de la grève des médecins : 3 hôpitaux vont gérer les urgences de manière rotative

Depuis plusieurs années le Syndicat des Médecins du Congo (SYNAMED) plaide pour l’amélioration du barème salarial des médecins,leurs conditions de travail,la mécanisation de certains ainsi que l’échelonnement en grade conformément au principe de l’ancienneté.C’est dans ce sens que le SYNAMED à travers son secrétaire exécutif provincial le docteur Muhunjuka Bagambaka Désiré,annonce la radicalisation de la grève conformément à leurs collègues de la capitale Kinshasa lors d’une conférence de presse tenue ce 2O juillet 2021.A cette occasion,il a annonce la polarisation des services qui se traduira par le traitement des urgences uniquement dans trois hôpitaux en ville de Bukavu et cela d’une manière rotative

A en croire le docteur Muhunjuka Bagambaka Désiré, les différents gouvernements qui se sont succédés en République Démocratique du Congo ont toujours considérés les revendications de médecins comme le cadet de leurs préoccupations et il était temps de durcir le mouvement de grèves pour interpeller le autorités compétentes d’assumer leurs responsabilités

« La polarisation de service veut dire que dans la ville de Bukavu nous avons retenu trois grands hôpitaux à savoir l’hôpital de Panzi, Ciriri et l’Hôpital Général de Référence, autrement dit les autres hôpitaux vont sécher il n’y aura plus la prise en charge des urgences mais nous allons choisir selon le programme que nous venons de tracer deux jours deux jours de rotation pour traiter les urgences. Pour dire que lorsqu’un cas urgent arrive à Panzi et si c’est Ciriri qui est entrain de gérer les urgences on l’amène à Ciriri » a-t-il fait savoir

Cette rencontre s’est tenue dans les installations du SYNAMED en présence de médecins directeur de ces différents hôpitaux à l’exception de celui de l’hôpital général certainement empêché.

Notons que ce programme sera également appliqué dans certains hôpitaux des territoires de la province ciblés par le SYNAMED pour gérer les urgences en cette période de radicalisation de la grève des médecins

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
20 ⁄ 10 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer