Environnement

Des artistes de Bukavu et Goma alertent sur l’impératif du dégazage du Lac Kivu par le titre «Dégazez»

Le lac-Kivu est connu pour sa grande concentration en dioxyde de carbone et gaz méthane qui constituent non seulement des sources d’énergie considérables mais malheureusement aussi une menace pour la population humaine et animale riveraines de ce beau lac dans l’Est de la RDC.C’est dans ce cadre que plusieurs organisations non gouvernementales de la province du Sud-Kivu sous la dénomination de fait « Dégazez» viennent de présenter à la presse ce lundi 19 juillet 2O21 la chanson «Dégazez» afin d’alerter l’opinion nationale qu’internationale sur le danger qui guette la population et l’impératif du dégazage sans délai du lac Kivu

A en croire Josaphat Rubenga l’un des membres du collectif,cette rencontre était une occasion pour présenter au Journalistes cette chanson pour que ces derniers puissent transmettre le message au grand public et alerter ainsi l’opinion tant nationale qu’internationale sur le risque que présente le lac Kivu.

Pour lui, actuellement, le Lac Kivu présente un danger énorme beaucoup plus important qu’on ne le pensait

Vue de Josophat Rubenga du mouvement citoyen Casque vert et du collectif «Dégazez» @Credit Photo Ilanga Temba David

«La chanson dégazez a été réalisée par 11 artistes de Goma et de Bukavu parce que estimant que les artistes ont fait leur part sur le projet qui exige le dégazage du lac Kivu,le message est simple c’est de dégazer le Lac Kivu rapidement car plus tard c’est trop tard surtout que le lac Kivu est un lac bourré de gaz létaux dont le dioxyde de Carbone et le méthane et beaucoup d’autres gaz » a-t-il renseigné

Néanmoins,le gouvernement congolais et la firme française Liminogicol Engineering ont signé le 25 janvier 2020 à Goma un protocole d’accord de deux ans pour l’extraction du gaz du lac Kivu afin d’éradiquer le risque lié aux gaz présents dans le lac Kivu.Chose jamais faite jusqu’à ce jour

Signalons que le mouvement de fait « Dégazez » est constitué du mouvement citoyen écologiste Casque Vert,le Club RFI de Bukavu, la Mosaïque asbl ainsi que la Corporation des Artistes du Sud- Kivu « COASKI » avec l’appui de l’organisation belge 11.11.11

Par Loni Irenge Joël avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
24 − 21 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer