Politique

Sud-Kivu :le gouverneur ai peut effectuer des retraits à la banque, sous condition(Assemblée provinciale)

L’assemblée provinciale du Sud-Kivu vient d’accorder au gouverneur intérimaire du Sud-Kivu, et ministre provincial de l’intérieur , sécurité, décentralisation et affaires coutumières, l’autorisation de faire des mouvements de retraits sur tous les comptes de la province ouverts dans les livres des institutions financières et bancaires au Sud-Kivu.

Dans une lettre signée le 21 janvier dernier et qui a été rendu public ce lundi 24 janvier, le président de l’assemblée provinciale Zacharie Lwamira indique que c’est en réponse à la sollicitation du gouverneur intérimaire Théophile Kiluwe contenues dans une lettre lui adressée le 14 janvier dernier.

Zacharie Lwamira reste convaincu que le gouvernement provincial a besoin des moyens pour répondre aux besoins urgents.

Il demande à Theophile Kiluwe de soumettre un état de besoin détaillé à l’assemblée provinciale pour approbation.

Cet état de besoin détaillé doit être lié aux charges courantes et prioritaires de la province telles que la sécurité, le paiement de salaire des agents, le fonctionnement des institutions provinciales, et bien d’autres.

Dans un message sur son compte tweeter, le rapporteur de l’assemblée provinciale du Sud-Kivu Amani Kamanda Jacques précise que les priorités de cette autorisation c’est de résoudre par exemple les problèmes des agents du gouvernorat du Sud-Kivu qui ont 8 mois impayés, la sécurité, et d’autres urgences, le gouverneur intérimaire ayant un rôle à jouer afin de soulager le social de ses agents et bien assurer la sécurité de la population.

Quelque temps après le vote de la motion de censure contre le gouvernement provincial en décembre dernier, l’assemblée provinciale du Sud-Kivu avait demandé aux institutions financières opérant au Sud-Kivu de n’autoriser aucun mouvement de retrait sur les comptes de la province sans son autorisation préalable.

Il y a un peu plus d’une semaine, quelques agents du gouvernorat manifestaient pour réclamer le paiement de leurs salaires de 8 mois, avant d’etre calmés par le gouverneur intérimaire.

Par la Rédaction

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 + 21 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer