société

Bukavu/lutte contre les incendies :« Initiative Professionnelle» offre un dispositif de contrôle des installations électriques !

La ville de Bukavu dans l’Est de la RDC connait depuis quelques années des incendies en répétition suite à plusieurs problèmes dont les mauvaises installation du courant électrique. Dans le souci d’accorder à population une solution à ce problème récurrent,des jeunes spécialisés dans l’électronique réunis au sein de la start-up IP ( Initiative Professionnelle ),viennent de mettre en place un dispositif de contrôle des lignes electriques de la maison en vue de lutter contre les incendies causés par le courant électrique.

Lors d’un entretien avec votre journal, Iragi Kahwara Landry l’un des membres revient sur la motivation de son organisation et d’autres aspects de cette innovation dans la lutte contre les incendies en ville de Bukavu

Kivu 5 : Vous venez de mettre en place un appareil de lutte contre les incendies. Quelle est votre motivation ?

Landry Iragi : « Notre invention de cet appareil provient des différents défis et contextes  des incendies récurrents, des brulures des câbles et maisons de tous genres : hôtels, ménages qui perdent des biens et des vies humaines, dues souvent aux défauts de couplage des trois énergies solaires- avec un disjoncteur manuel- face aux coupures intempestive et retour irrégulier du courant SNEL, réseau électrique SNEL, groupe électrogène, aux mauvaises connections et installations anarchiques électriques des charlatans du domaine, aux montages non ingénieux des bricoleurs du domaine.»

Vue du dispositif de contrôle des installations électriques produit par « Initiative Professionnelle»

Kivu 5 : Quelles sont les spécificités de cet appareil ?

Landry I : « Cet  appareil est doté des
– dispositifs intelligents équipés des capteurs (sensor) de température qui lisent l’état des conducteurs des circuits électriques (incarcérés dans les murs et plafonds)
-fonctionnalités informatiques de lecture et affichage de températures lues (différentes lignes d’une installation ménagère ou industrielle)  dans les circuits sur un écran(LCD). Par exemple la ligne d’une cuisinière électrique, d’un moteur à soudure, d’un moulin, d’une salle laboratoire informatique, d’une chambre froide(morgue), les salles opératoires, tout autre utilisation intensive du courant et produits sensibles comme les inflammables dans des  stations de carburant, etc. où les réchauffement des câbles électriques sont récurrents.
-Une fonctionnalité intelligente de coupures contrôlées de la ligne/bâtiment/niveau d’étage/bloc électrique dépassant le seuil de la température tolérable de ses fils.
– Une fonctionnalité informatique d’objets connectés et d’émission  d’alerte audible téléphonique (smartphone  ou simple) suivie d’un SMS, permet d’assurer un control des installations électriques et donner un feedback à distance (aux propriétaires et aux services anti-incendie
). »

Kivu 5 : Quel message vous voulez passer pour cette invention ?

Landry I: « L’expertise est dans nos parages, qu’on doit faire confiance en nos connaissances et savoir-faire en conception des solutions de nos milieux. Nous ne devons pas plus tourner vers l’étranger pour nous imposer des solutions non contextualisées et qui ne collent pas à nos réalités»

Vue du récent incendie survenu en ville de Bukavu

Kivu5 : Quels sont les défis auxquels vous faites faces ?

Landry I : « Les grands défis sont trois dimensions :
– l’accès localement aux pièces électroniques et le moyen pour s’en procurer ; et il arrive que ces pièces ne sont pas ici, mais sont commandées en ligne (voir même les difficultés et le temps élastiques de leur arrivées) influencent la durée de fin la plus tôt de la conception du matériel
– Manque de sponsorisation et d’appui financière par des tierces personnes qui ne voient pas l’intérêt du projet avant sa réalisation complète (tout se fait par autofinancement et pourtant faible).
-Le test des fonctionnalités nous conduit parfois à perdre certaines pièces de façon non volontaire et que nous devons acheter d’autres avant la version finale des produits.
»

Kivu5 : Que faites-vous pour les surmonter ?

Landry I : « Pour les surmonter nous nous faisons violences de beaucoup de privations élémentaires  à fin de ne pas laisser le projet à mi-chemin.

Kivu5 : Que faire pour avoir cet appareil ?

Landry I : « L’obtention de cet appareil se fait par signature d’un contrat d’achat avec des clauses. Voici les gammes prix : une maison de 1 à 5 pieces 300$ y compris le frais d’installation, de 6 à 10 pieces 380$, à deux niveau 530$ ou contacter initiativeprofessionnelle@gmail.com et le numéro de téléphone c’est le 0977276088 »

Kivu 5 : Quels sont vos projets d’avenir ?

Landry I : « Nous travaillons sur un projet encours de modernisation de la ville encours : élaboration de maquettes miniatures dotées des circuits automatiques de contrôle-régulation de la circulation routière de la ville de Bukavu (tous les ronds-points et carrefours)

Avec le kit électronique que nous avions conçu et testé son bon fonctionnement à travers les locations en partenariat avec l’Institut Français de Bukavu, projetons indépendamment créer sous l’initiative d’IP (Initiative Professionnelle), créer un salon médiatiques des concours en des soirées culturelles (à l’image de Question pour un Champion, TV5 Monde) Offrir de l’emploi aux jeunes animateurs de jeux professionnels QCM
-L’auto prise en charge et refinancement des activités à travers la location des kits, l’organisation des concours/tournois entre catégorie de toutes les couches de la société bukavien. Créer d’autres salles/salon de jeux générateurs des revenus issus des quotités des souscriptions des participants, dans d’autres communes, ville, provinces,
-Répondre à toutes les demandes de conception et installation d’outil de contrôle électronique
-Créer un centre de formation-transfert des connaissances pratiques à la jeunesse pour l’auto-prise en charge et   d’offre des services en ingénierie informatique, électronique, électivité solaire, conceptions des outils électro-ménagers, agro-business taillés aux aspirations et spécifications des besoins réels contextualisés de domaines : éducatifs(d’Edutech ou technologies de l’éducation ), culturels, agricultures-élevages (couveuses électronique, mangeoires auto régulés, etc. ), environnement, urbanisation (feu de régulation automatique de circulation et signalisation routières), conception des logiciels sur mesures. Installation des systèmes d’alerte et contrôle et surveillance des bâtiments par camera »

Kivu5 : Un message à nos lecteurs

Landry l : « Le monde s’éveil par des connaissances plus pratiques que théoriques, nous ne devons pas croiser les bras, unissons-nous pour apprendre et améliorer notre quotidien, selon nos moyens en attaquant des problèmes réels de notre environnement. Faisons confiances aux talents locaux en les soutenant selon le pouvoir de nos moyens.Hôtels, entrepôt, magasins, salle de fêtes, maisons commerciaux, ménages, etc. ;  la souscription à une police d’assurance n’exclue pas notre control personnel de nos activités, nos maisons et business !»

Signalons que IP (Initiative Professionnelle) est une jeune société(start-up)d’offre des services en ingénierie informatique, électronique, électivité solaire, conceptions des outils électro-ménagers, agro-business taillés aux aspirations et spécifications des besoins réels contextualisés de domaines : éducatifs (d’Edutech ou technologies de l’éducation ), culturels,agricultures-élevages(couveuses électronique, mangeoires autorégulés, etc ), environnement,urbanisation (feu de régulation automatique de circulation et signalisation routières),conception des logiciels sur mesures. Installation des systèmes d’alerte et contrôle et surveillance des bâtiments par camera.

Par Loni Irenge Joël

.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
9 × 6 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer