Voyage

Bukavu/Spoliation de la concession SNCC :le ministre Mathieu Alimasi hausse le ton !

Depuis quelques années une partie de la concession de la Societé Nationale des Chemins de Fer du Congo(SNCC) dans la ville de Bukavu est convoitée par des particuliers qui l’occupent illegalement. C’est dans ce cadre que le ministre provincial des transports et voies de communication, Mathieu Alimasi vient d’effectuer une descente à cet endroit ce lundi 4 Octobre 2021 pour inviter ceux qui occupent illegalement ladite parcelle à dégager sans tergiverser.

A en croire le ministre Mathieu Alimasi,cette visite a révèlé une ribambelle d’irrégularités qui caractérise certaines personnes qui cherchent à s’accaparer l’espace de la SNCC

« Le constat est amer,la spoliation est visible et c’est ne pas seulement la spoliation mais on voit beaucoup de choses sur terrain et je pense que la SNCC doit être remise dans son legitime droit et les gens qui occupent illegalement la partie de la SNCC doivent dégager»

Par ailleurs,le ministre a fait savoir que,cette action entre dans le cadre du programme du chef de l’Etat Felix Tshisekedi avec tout ce que la province connait comme nauffrage et avait promis la construction de 4 port moderne lors de son passage à Kalehe

Vue du ministre du transport avec le directeur de la SNCC lors de son passage dans la concession de cette entreprise publique
@Credit Photo Natacha Mingu Andrea

«Pour votre information,il y a un projet qui est dejà là,les ingénieurs sont à Kalehe et il y 4 canons rapides qui sont déjà achetés mais avec tout ce que nous venons de voir sur terrain ça ne permettra pas à ces canons de naviguer convenablement, c’est pourquoi tout le monde doit être évacuer»a-t-il martelé

Pour rappel,depuis l’arrivée de Mathieu Alimasi au ministere de transport,ce dernier a placé son mandat sous le signe d’assainissement de son secteur par la recherche des solutions aux différents problèmes qui gangrènent ce secteur en province du Sud-Kivu.

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 − 2 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer