economie

Elysée Munembwe au Sud-Kivu: « l’Etat congolais est prêt à financer les projets des jeunes entrepreneurs »

L’épineuse question de l’entrepreneuriat des jeunes en République Démocratique du Congo figure fait partie de l’agenda la ministre national du Plan Elysée Munembwe au Sud-Kivu. A son arrivé à Bukavu, ce dimanche 18 octobre 2020, l’autorité du ministère national du Plan affirme que le développement de la RDC passe par l’entrepreneuriat de jeunes et rassure le financement de l’État congolais à tous les les jeunes entrepreneurs travaillant en synergie à travers des incubateurs

S’exprimant devant les chevaliers de la plume et du micro, Elysée Munembwe souligne que sa visite dans la ville de Bukavu s’inscrit dans le cadre de l’itinerance concernant les matières du ministère de plan et plus particulièrement la sensibilisation et la vulgarisation des réformes en matière des climats des affaires afin de contribuer à la promotion du développement social, et la croissance économique de la République Démocratique du Congo.

« le ministère du plan formule le plan et programme de développement économique et social pour la République Démocratique du Congo ; ensuite le ministère assure la coordination du suivi de la mise en œuvre de ses programmes mais aussi l’évaluation de la mise en œuvre de ses programmes. Pour y parvenir il faut qu’il y ait des moyens pour que l’État exécute son plan de développement. Il se fait qu’il y a des difficultés pour avoir la mobilisation des ressources et la mobilisation des ressources va avec le climat des affaires, Donc là nous rentrons dans le secteur privé parce que l’État seul ne peut pas assurer le développement du pays et les privées doivent travailler dans des bonnes conditions ; Il y a une feuille de route de réformes que le gouvernement a validé pour faciliter l’assainissement du climat des affaires et nous sommes là pour sensibiliser les acteurs qui sont les administrations, les hommes d’affaires eux mêmes, la société civile et que tout le monde comprennent que c’est ensemble que nous devons améliorer le climat des affaires pour que l’État ait des moyens pour mettre en œuvre sa politique» a-t-elle renseignée

Par ailleurs s’agissant de la problématique de l’accès de crédits aux jeunes, l’environnement juridique et institutionnels qui ne facilite pas l’entrepreneuriat ,la faiblesse technique et organisationnelle des petites et moyennes entreprises; la ministre du plan à fait savoir que le gouvernement congolais a pris plusieurs initiatives pour développer le secteur privé et l’accès au financement tout en lançant l’appel selon lequel l’heure du réveil a sonné car il est temps d’entreprendre, d’innover et de réussir la gestion de son entreprise

La VPM du plan lors de l’entretien avec la presse à Bukavu.

« Quand les textes sont améliorés c’est déjà l’accompagnement de l’État, les jeunes entrepreneurs par exemple à travers l’ANAPI on peut l’aider à sortir de l’informel pour entrer dans le formel l’accompagner jusqu’à ce qu’il accède aux avantages accordés par le code des investissements ; J’ai dis qu’il y a une batterie des textes qui sont entrain de se mettre en place, il y a le programme national pour la promotion de l’entrepreuneriat , il y a le fonds de garanti pour la promotion de l’entrepreuneriat, ça veut dire quand vous avez bien structurer votre petite entreprise reconnue par l’État et vous êtes dans une association encadrée par un incubateur à c’est moment là vous pouvez avoir accès à un financement pour faire évoluer votre entreprise » ajoute-t-elle

Pour rappel, la vice premier ministre et ministre du plan Elysée Munembwe a entamée sa mission d’itinerance à Kinshasa, Lubumbashi, Goma et est accompagné par le directeur national de l’Agence Nationale pour la Promotion des Investissements (ANAPI) et va profiter de son séjour pour échanger avec les opérateurs économiques et jeunes entrepreneurs du sud-kivu.

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
21 × 3 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer