Sécurité

Sud-Kivu/Persistance de l’insécurité : « Si dans 7 jours rien n’est fait,je serai le premier à interpeller le gouverneur..»député prov Homer Bulakali

Tous les députés provinciaux ont repris le chemin de l’hémicycle ce mercredi 21 mars 2021 après 3 mois des vacances parlementaires et l’élu de la ville de Bukavu Homer Bulakali n’a pas dérobé à la regle,se confiant à la redaction de votre journal sur l’insecurité devenue monnaie courante dans la province du Sud-Kivu en genéral et dans la ville de Bukavu en particulier,l’élu de Bukavu fait savoir qu’il donne un ultimatum de 7 jours au gouverneur du Sud-Kivu Théo Ngwabidje afin de juguler l’insécurité sinon il initiera une motion de défiance contre ce dernier.

A en croire cet élu du peuple rien ne peut justifier l’insécurité grandissante observée ce dernier temps dans la province du Sud-Kivu pourtant il y a les services securité censés proteger la population et ses biens

«l’insécurité n’est qu’un problème des quelques heures et on n’a jamais fait des promesse pour la sécurité de gens et la sécurité doit être une urgence,si d’ici 7 jours on ne voit rien par rapport à la lutte contre l’insécurité à mon avis ça sera un échec cuisant parce qu’on ne va pas laisser que tout le monde soit tuer pour qu’on puisse venir avec des bons textes donc si dans 7 jours rien n’est fait je serai le premier à interpeller le gouverneur ou proposer une motion de défiance contre le gouverneur Théo Ngwabidje afin qu’il puisse jeter le tablier et donner la tâche à ceux qui sont capable »a-t-il affirmé

Pour rappel, quelques mois la province du Sud-kivu connaît une insécurité grandissante dont des attaques des hommes armés dans les domiciles ou sur les axes routiers avec des blessés par balles et mort d’hommes,les braquages d’établissements bancaires, comptoirs miniers et hôpitaux

Avec Fulgence Rukata

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
40 ⁄ 20 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer