Justice et Droits humains

Sud-Kivu : l’organisation Mwanamke Kesho(Mwak) clôture le mois de la femme à Kalehe

Dans le cadre de clôture du mois de mars consacré aux droits des femmes, l’organisation Mwanamke Kesho vient de tenir une série d’activités dans le territoire de Kalehe en province du Sud-Kivu du 29 au 31 Mars 2021.Ceci dans le soucis de conscientiser des jeunes filles sur leurs droits et les rôles qu’elles ont à  jouer dans la communauté.

A cette occasion,les élèves de l’école primaire Munanira et l’Institut Technique Agricole et Vétérinaire (ITAV) ont été sur leurs droits et devoirs ainsi que les rôle de jeune fille dans le développement de la communauté.

«un espace nous a été  accordé pour sensibiliser  et échanger avec les élèves.ces échanges nous ont permis d’évaluer la perception qu’ont les jeunes filles sur leur avenir ainsi que celle qu’ont les jeunes garçons sur les droits, les compétences et les capacités des jeunes filles, femmes de demain(…) 200 élèves âgés  entre 10 et 15ans ont été  touchés par notre action»

Et de poursuivre

« MwaK a aussi rencontré le préfet de l’institut technique agricole et vétérinaire ITAV pour échanger sur l’importance de la conscientisation des filles et garçons sur leurs droits et rôles dans la communauté.le préfet a salué le courage de l’organisation et lui a accordé de l’espace pour discuter avec les élèves sur les rôles de la fille dans la société, ses droits et devoirs.L’objectif de ces échanges était d’évaluer la perception qu’ont les filles sur leur engagement dans la communauté et évaluer leur niveau de la compréhension du genre (….)220 élèves dont 70 jeunes filles âgés entre 14 et 20 ans ont été touchés par notre action »

Une occasion pour échanger avec les autorités locales !

Profitant de son passage en territoire de Kalehe, l’organisation Mwanamke Kesho a eu l’occasion de rencontrer les autorités pour leurs parler de l’orgnaisation et du travail qu’il réalise dans leur entité pour l’intérêt des jeunes filles et de femmes en général.

«Tout en formulant des recommandations, les autorités rencontrées ont salué les efforts de l’organisation et ont promis l’accompagnement pour la réalisation de ses objectifs notamment ceux de conscientiser les femmes et filles à la participation de la gestion de la chose publique,au développement…»

L’autonomisation de la femme parmi les moyens de lutter contre les violences faites aux femmes !

Pour l’organisation Mwanamke Kesho,la femme doit penser être forte financièrement non seulement « pour lutter contre les violences sexuelles et basées sur le genre,mais aussi  lutter contre l’injustice,les inégalités et être compétitive avec l’homme».

Ainsi,la coordination de MwaK a participé à la rencontre hebdomadaire des jeunes filles et femmes de MwaK antenne de Kahele réunies en AVEC (association villageoise d’épargne et de crédit) 

Au cours de la rencontre madame Leonie Kabalama à montré aux membres l’importance d’épargner, soulignant que la femme doit être forte économique pour palier aux problèmes actuels «Représentativité,participation, considération »si la femme veut être compétitive elle doit arrêter de tout attendre de l’homme.

«Des champs dotés par MwaK aux filles et femmes membres de l’orgnaisation pour les mettre au centre de la lutte contre la pauvreté, l’insécurité alimentaire et promouvoir l’autonomie financière chez la femme ont été visité par la coordination pour se rendre compte de l’évolution des travaux d’agriculture»

A notre source de conclure : « l’antenne de Kalehe se dit satisfaite car il contribue à la survie de leurs enfants, ils ne peuvent pas mourir de faim et ils ont des légumes dans les champs»

Par Loni Irenge Joël

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
23 ⁄ 1 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer