Environnement

4 trafiquants arrêtés au Zimbabwe en possession de 29 singes venant de la RDC

Depuis plusieurs années, les gorilles, singes et autres espèces rares des parcs congolais sont victimes du trafic vers des pays voisins. Heureusement, quatre trafiquants illégaux des singes sont tombé dans le filet des forces de sécurité le mardi dernier à Chirundu, ville frontalière entre le Zimbabwe et la Zambie. Il s’agit de  trois Congolais et un Malawite appréhendés qui avaient en possession 29 spécimens vivants des singes en provenance de la République démocratique du Congo pour l’Afrique du Sud.

Cité par Actualité.cd, le ministère congolais de l’Environnement et Développement durable affirme qu’il a été informé par les services Zimbabwéens commis à la frontière indique ces trafiquants illégaux ont réussi à passer les services douaniers du poste frontalier de Makambo du côté congolais et zambien avec des faux documents.

Des enquêtes sont en cours au Zimbabwe afin que les présumés coupables répondent de leurs actes. Entre temps, le Zimbabwe Parks and Wildlife Management Autority et l’Institut Congolais pour la Conservation de la Nature sont déjà à pied d’œuvre pour identifier les spécimens avant d’envisager leur rapatriement au Congo.

Du côté congolais le ministre de l’Environnement, Claude Nyamugabo condamne cet acte et rappelle ses auteurs s’exposent aux sanctions de la loi.

Par Loni Irenge Joël avec un oeil sur actualité.cd

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 1 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer