société

Fizi : Des habitants respectent la journée ville morte décrétée par la société civile pour exiger le départ de la Monusco

Les activités socio-économiques ont été paralysées ce lundi 08 Août dans la ville de Baraka et territoire de Fizi. Ceci en réponse à l’appel de la société civile, à une journée ville morte, pour exiger le départ des forces Onusiennes sur toute l’étendue du territoire national.

A en croire le président de la Société Civile de la ville de Baraka Etunda Maisha Albert, salue la bravoure de toute la population qui a répondue à l’appel.

A cette occasion, les marchés, boutiques et d’autres activités n’ont pas été ouvert dans la majeure partie du territoire de Fizi.

Néanmoins, certains jeunes qui voulaient manifester violement, ont été arrêtés par les forces de l’ordre, ainsi des coups des balles ont été entendus lors de la dispersion de ces derniers au quartier Banro se trouvant près de Mushimbakye où se trouve la sous base de la Monusco.

Signalons que la base de la Monusco a été sécurisée par la FARDC et la police pour prévenir le dérapage lors de cette journée ville morte qui s’observe sur toute l’étendue du territoire de Fizi.

Par André Faucon depuis Baraka/Fizi

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =


Bouton retour en haut de la page
Fermer